Auto-consommer sa production photovoltaïque: les différentes possibilités

Il existe diverses formules lorsqu’on souhaite autoconsommer sa propre production photovoltaïque :

L’autoconsommation totale

Dans le cas d’une autoconsommation totale, la production d’électricité photovoltaïque est instantanément et totalement consommée par le producteur, sans injection sur le réseau électrique public.

Autoconsommation partielle (avec revente du surplus)

Deux possibilités se présentent si vous souhaitez revendre sur le réseau l’énergie que vous produisez :

  • Vendre la totalité de l'électricité solaire produite : vous percevez un revenu annuel en fonction du nombre de kilowattheures (kWh) que vous produisez.
  • Autoconsommer une partie de la production solaire et vendre le surplus : en tant que producteur détenteur d’un équipement photovoltaïque, vous consommez l’énergie produite par vos panneaux solaires et revendez le surplus d’électricité à EDF grâce à un contrat d'obligation d'achat. Vous réduisez donc votre facture en fonction du nombre de kWh produits par vos soins et consommés sur place et profitez d’un revenu annuel correspondant au nombre de kWh produits par vos soins et vendus sur le réseau.

Chaque propriétaire de système photovoltaïque peut ainsi, devenir fournisseur d’énergie en revendant celle qu’il produit. Plus de détails sur l’autoconsommation photovoltaïque avec revente.

Autoconsommation photovoltaïque sans revente avec batterie (stockage)

Dans le cas où la production des panneaux solaires photovoltaïques dépasse la consommation de l'habitation, l'excédent est stocké dans des batteries, pour être restitué plus tard au réseau domestique. Pour en savoir davantage : Autoconsommation photovoltaïque avec batterie (stockage).

3 articles