Ballon thermodynamique et panneau photovoltaïque : un duo gagnant ?

Publié le : 20/08/2020

Sommaire

    Profiter de longues douches chaudes tout en diminuant sa facture d’électricité ? C’est désormais possible avec le ballon thermodynamique !

    On vous dit tout :

    1 : Le ballon thermodynamique, c'est quoi ?

    Que ce soit pour rénover ou bien faire des économies, faire le choix de modifier son système de ballon d’eau chaude peut s’avérer très justifié.

    C’est à ce moment-là que le ballon (ou chauffe-eau) thermodynamique a tout son intérêt !

    En effet, à l’inverse de ses voisins les chauffe-eau électriques classiques, il consomme beaucoup moins d’énergie et réduit ainsi drastiquement les factures d’électricité. Un fait qui soulage les porte-monnaie mais qui est aussi très favorable à l’environnement en plus de répondre à la norme prévue par la RT 2012.

    Les étapes de fonctionnement du ballon thermodynamique

    fonctionnement d'un ballon thermodynamiqueGlobalement, comme pour la pompe à chaleur, le ballon va capturer les calories qui se trouvent dans l’air ambiant et c’est une fois la chaleur récoltée que celle-ci va permettre de chauffer l’eau du ballon.

    En détails, voici les étapes :

    1) L’air entre dans le côté de l’appareil par un système d’aspiration

    2) Arrivé dans l’évaporateur, il va transmettre les calories au fluide frigorigène.

    3) Dans le compresseur, ce fluide va se comprimer et augmenter sa température, c’est ainsi qu’il devient un fluide chaud.

    4) Le fluide frigorigène chaud traverse ensuite le condenseur et transmet la chaleur à l’eau sanitaire stockée.

    5) Enfin, le fluide va refroidir avec le détenteur. Il sera de nouveau apte à récolter les calories dans l’évaporateur et ainsi de suite.

    Nota bene : Le ballon d’eau-chaude thermodynamique a un fonctionnement différent des chauffe-eaux solaires et chauffe-eaux solaires thermodynamiques qui, eux, fonctionnent à l’énergie et non à l’air ambiant.

    2 : Installation du ballon thermodynamique


    L’installation de votre ballon thermodynamique peut se faire de plusieurs manières. Et les différentes façons vont dépendre du type de ballon thermodynamique que vous allez installer.

    On vous explique tout !

    Le choix du type de ballon thermodynamique va dépendre de votre habitation. En effet, en fonction de cela, vous pourrez choisir le modèle qui vous correspond et surtout comment l’installer.

    • Ballon thermodynamique monobloc

    En premier, vous pouvez retrouver le ballon thermodynamique monobloc appelé également « compact » qui va se traduire par un chauffe-eau qui va puiser les calories dans l’air d’une pièce non chauffé. Le mieux serait dans une pièce du type garage ou buanderie qui sera complètement indépendante des pièces chauffées.

    Sur ce type de modèle, on va retrouver le système de pompe à chaleur directement intégré sur le ballon. On retrouve l’évaporateur et le compresseur vers le haut et le condenseur directement au-dessus de la cuve.

    La particularité de ce ballon est qu’il va capturer les calories de l’air ambiant de la pièce dans laquelle il se situe pour faire chauffer le fluide frigorigène.

    Illustration espace ballon thermodynamique

    Seulement pour un certain type de ballon, il est recommandé d’installer votre matériel dans une pièce à grand volume et non chauffée. Le coefficient de performance (COP) du ballon est optimal lorsque la température de la pièce avoisine les 15°. Néanmoins vous allez perdre l’intérêt d’installer ce genre de système si la température de la pièce est trop basse (en dessous de 7°) car le ballon fera appel automatiquement à son appoint électrique.

    Si vous en avez la possibilité, il peut être intéressant de pouvoir installer un système de gainage afin de capter l’air chaud et de renvoyer l’air froid vers l’extérieur.

    Cependant, il n’est pas forcément nécessaire de faire appel à un installateur, l’installation peut se faire directement par le particulier.

    • Ballon thermodynamique split 

    La deuxième solution est le ballon thermodynamique split. Ce genre de solution est très utile lorsque vous ne disposez pas de pièce non chauffée pouvant accueillir le chauffe-eau thermodynamique.

    De plus, il est aussi recommandé d’opter sur cette solution si jamais votre pièce est inférieure à 20m3 ou bien que ce dernier soit trop proche des chambres car il peut entraîner une nuisance sonore.

    Cette installation va se séparer en deux, d’un côté le ballon d’eau qui restera à l’intérieur et qui sera plus compacte (gain de place), de l’autre la pompe à chaleur qui sera placé à l’extérieur. Il est recommandé de pouvoir placer la pompe à l’extérieur de votre habitation en raison du bruit que cela peut générer. Attention toutefois à bien poser le dispositif suffisamment loin des habitations voisines et des pièces de nuit due à la nuisance sonore.

    Illustration installateur pour un chauffe-eau

    Comme l’installation est un peu plus complexe, il est obligatoire de faire appel à un frigoriste pour mettre le ballon en service.

    En fonction de votre habitation, il est important de bien choisir le type d’installation que vous allez avoir afin de pouvoir y tirer tous les bénéfices. Plusieurs avantages s’offrent à vous si les ballons thermodynamiques vous semblent être la bonne solution.

    L’air est une ressource inépuisable, qui permet de participer à la transition énergétique et surtout, de mieux consommer. En effet, avec un taux d’air ambiant s’élevant à 80% pour l’alimentation, la rentabilité sur investissement est très intéressante puisqu’elle apparaît déjà au bout de 4 ou 5 ans.

    • Et niveau prix, ça donne quoi ?

    En moyenne vous pourrez trouver un ballon thermodynamique autour de 2000€ ou 2500€.

    Mais il faut savoir que ce prix peut varier en fonction de l’installation, des marques, des fonctions etc...

    C’est un investissement qui peut être coûteux, mais il existe de nombreuses aides financières pour palier ce coût et le rendre plus accessible.  

    logo ma prime rénov

    Avec maprimerénov', un gros coup de pouce est attribué aux Français ! On vous propose une prime afin d’accéder plus facilement à un dispositif tel que les ballons thermodynamiques. Cette prime permet de réaliser des travaux simples dans le but de garantir une réelle économie d’énergie.

    Pour être éligible à la prime, deux critères sont pris en compte :

    - La performance énergétique garantie par les travaux

    - Le revenu des ménages

    De ce fait, les foyers modestes pourront profiter d’une subvention plus élevée si les travaux se révèlent efficaces.

    Concernant les ménages intermédiaires, ils pourront toujours bénéficier de la réduction fiscale de 30% jusqu’au 31 décembre 2020 et c’est à partir du 1er janvier 2021, qu’ils auront accès à la Prime Rénov.

    Pour vous donner une idée, cette prime est comprise entre 400€ et 1200€.

    L’installation représente également un véritable atout puisque le ballon thermodynamique monobloc ne requiert pas de compétences particulières et peut ainsi se poser sans l’aide d’un professionnel agréé.

    En revanche, si vous avez une préférence pour le ballon thermodynamique SPLIT, il sera nécessaire de faire appel à un installateur qualifié pour installer et manipuler les fluides frigorigènes.

    Si vous souhaitez encore plus de performance et faire davantage d’économies, vous pouvez aussi combiner votre ballon thermodynamique à un kit solaire autoconsommation, dont l’installation est également à la portée de tous.

    Bon à savoir

    Depuis 2014, les panneaux solaires photovoltaïques ne sont plus éligibles au crédit d’impôt de transition énergétique.

    (N’hésitez pas à consulter notre article sur les aides fiscales et prime à l’ autoconsommation si vous désirez en savoir plus.)

    Ce type de dispositif présente néanmoins quelques inconvénients :

    1) Le ballon doit être raccordé au réseau.

    Une partie du ballon ne fonctionne qu’à l’énergie électrique, cela implique que l’énergie captée dans l’air ne couvre pas la totalité de la chaleur des eaux sanitaires. Mais sachant que vous avez la possibilité de conjuguer votre compte épargne temps avec des panneaux solaires en autoconsommation, le pourcentage manquant peut être comblé pour faire diminuer le montant de vos factures de façon plus importante.

    2) Le bruit du ballon

    L’endroit d’installation du dispositif doit être étudié avec minutie puisqu’il peut engendrer des nuisances sonores d’environ 45 à 50dB. L’impact n’est pas très important, mais il est tout de même judicieux de prévoir l’installation de l’appareil le plus loin possible des chambres et du voisinage, notamment s’il s’agit d’une pompe à chaleur extérieure.

    3) La place du ballon

    L’espace d’installation peut également s’avérer contraignant. En effet, l’espace va dépendre du type d’installation et tout le monde n’a pas les capacités d’accueillir chez lui un tel dispositif. Le mieux sera de favoriser les pièces d’au moins 20m3 non chauffées pour le ballon thermodynamique monobloc. De même, il est important de prendre en compte le rejet du froid par l’appareil, qui tend à refroidir la pièce dans laquelle il est installé (d’environ 5 degrés).

    L’espace va donc varier en fonction du type d’installation préconisé et adapté à votre logement.

    3 : Ballon thermodynamique & kit solaire autoconsommation : pourquoi ? 

    Faire des économies sur nos factures est une opportunité non négligeable. C’est pour cette raison que nous vous conseillons de lier votre ballon thermodynamique à l’un de nos kits solaires car cette combinaison permettra d’optimiser votre consommation d’énergie tout en minimisant vos charges !

    Le thermodynamique et le photovoltaïque ? Le combo vert gagnant !

    De manière automatique, les panneaux vont produire de l’énergie au contact de la lumière solaire.

    L’énergie générée n’étant pas forcément consommée en totalité par le foyer, il peut être intéressant d’utiliser cette énergie verte afin de remplacer les 30% d’énergie électrique nécessaires au bon fonctionnement.

    Dans ce système, l’eau chaude provient alors uniquement d’énergies renouvelables. Il sera aussi plus facile de faire des économies lorsque le surplus produit par vos panneaux solaires sera injecté.

    6 : Bien choisir son ballon thermodynamique


    Vous êtes convaincu par le ballon thermodynamique mais vous ne savez pas sur quelle marque vous positionner entre Thermor, Atlantic et Dietrich ?

    Pour vous faire votre propre opinion, un petit guide pour chacune de ces marques s’impose ! Ce sont les plus demandées et les plus reconnues en terme de performance.

    Ballon thermodynamique Thermor

    Thermor est une marque française qui est reconnue pour la fiabilité de ses produits. Cette entreprise existe depuis 1931, elle fabrique et commercialise des solutions de chauffage d’air et d’eau.

    Nous vous suggérons le modèle Aéromax au prix de 2042€, disponible sur Ma Maison Solaire.

    thermor-logo

    Différents modes sont disponibles :

    - Mode Auto : Ce mode va reprendre les consommations habituelles sur les derniers jours afin d’y adapter la production d’eau chaude sanitaire (ECS). Il peut réagir aux imprévus afin d’y assurer de l’eau chaude.

    - Mode Boost : Une production intensive d’ECS (eau chaude sanitaire) grâce à l’appoint électrique pouvant aller de 1 à 7 jours.

    - Mode Manuel : On va privilégier un fonctionnement où la pompe à chaleur est encore plus utilisée. Mode Absence : C’est le mode à utiliser lorsque l’on n’est pas chez soi. Il permet d’indiquer le nombre de jours d’absence afin d’éviter de faire chauffer l’eau inutilement.

    Découvrez en vidéo le ballon thermodynamique Aéromax :

    Ballon thermodynamique Atlantic

    Atlantic est une marque française, née il y a 50 ans à La Roche sur Yon en Vendée.

    C’est une marque qui se veut innovante et citoyenne. La plus grande partie de sa production industrielle est toujours localisée en France pour bénéficier du savoir-faire français de ses équipes hautement qualifiées.

    Nous vous conseillons le modèle Egéo (Atlantic) au prix de 1500€, disponible avec capacité de 200 et 270 Litres avec une version air ambiant uniquement.

    Vous pouvez aussi opter pour le modèle Calypso (Atlantic) au prix de 1515€ :

    - Disponible avec capacité de 100 et 150 litres pour la version murale.

    - Disponible avec capacité de 200 et 250 litres pour la version sur socle.

    - Disponible avec capacité de 200 et 270 litres pour la version split.

    logo-atlantic

    Ballon thermodynamique De Detriech

    Cette marque est un symbole de qualité depuis 1778, sa création remonte à 1684. Elle représente l’un des plus grands groupes industriels sur le confort thermique.

    Nous vous conseillons le modèle Kaliko : un Ballon thermodynamique monobloc, disponible en version air ambiant ou air extérieur.

    Vous pouvez aussi opter pour :

    - Le modèle Kaliko Split : composé d’une unité extérieure et d’un ballon à l’intérieur.

    - Le modèle Kaliko Essentiel : composé d’un modèle monobloc sur air ambiant. Le retour sur investissement est rapide (moins de 3 ans).

    Par ailleurs, une nouvelle application de la marque appelée "cozy touch" voit le jour. Elle va permettre à l'utilisateur de pouvoir piloter son installation à distance et de consulter sa consommation énergétique.

    logo-de-detriech

    7 : Quand changer son chauffe-eau pour un ballon thermodynamique ?


    De manière générale, il est conseillé de changer son chauffe-eau au bout de 10 à 15 ans. Pour être alerté de la déficience de votre appareil, 3 signes apparaissent :

    - La température de vos eaux sanitaires baisse sans explication.

    - Votre quantité d’eau chaude sanitaire (ECS) à disposition diminue.

    - L'aspect de l’eau n’a pas une couleur habituelle ni naturelle.

    8 : Financement du ballon thermodynamique


    logo prime energieEn plus de la prime Renov et du crédit d’impôt encore disponible pour certains ménages jusqu'en 2021, vous aussi avez la possibilité d’obtenir la prime Energie 2020 pour votre ballon thermodynamique.

    Cette prime est cumulable avec la prime Renov et vous permet d’obtenir une aide supplémentaire afin de bénéficier de travaux favorables à l’économie d’énergie.

    Elle se réceptionne sous forme de chèque et il est impératif de la demander avant toute signature de travaux. Vous avez aussi la possibilité d’accéder à l’Eco-prêt à taux zéro pour toute demande de financement jusqu’en 2021.

    De plus, vous aurez aussi accès au taux réduit de TVA de 5,5%, pour les travaux éligibles à la Prime Rénov.

    9 : Rentabilité du ballon thermodynamique


    Pour rappel, le prix moyen d’un ballon thermodynamique est fixé dans une fourchette de 2000€ à 2500€ en fonction de votre projet.

    Mais qu’en est-il de la rentabilité ?

    Un ballon basique coûte environ 400€ mais risque de consommer bien plus qu’un chauffe-eau thermodynamique et le gain de rentabilité se fera sur la consommation dans le temps.

    Comparez ci-dessous le coût et la rentabilité d’un chauffe-eau classique et d’un ballon thermodynamique :

    Prix public HT (hors pose) TVA* Prix public conseillé TTC Montant annuel d'électricité pour l'eau chaude sanitaire** Coût total au bout de 3 ans (prix d'achat + consommation)
    Chauffe-eau électrique classique 300L 1185€ 10% 1303€ 440€/an 2623€
    Aéromax 5 250L 2225€ 5.5% 2347€ 110€/an (soit 75% d'économie d'énergie) 2677€

    *Vente et pose réalisées par un professionnel et logement achevé depuis plus de 2 ans. 

    **Pourcentage d’économies résultant d’une comparaison effectuée entre l’efficacité énergétique d’un chauffe-eau électrique stéatite 200L stable et d’un chauffe-eau thermodynamique 200L stable sur la base des informations ErP. Économies calculées sur la base du tarif heure creuse du fournisseur historique d’électricité (0.132€/kWH)

    Le ballon thermodynamique s’est démocratisé au fur et à mesure des années, à tel point que plus de 20 fabricants proposent désormais ce dispositif ! Un marché qui donne lieu d’être attentif et vigilant afin d’éviter certaines arnaques.

    logo coefficent de performance

    En effet, certains fabricants ont tendance à fixer des COP normatifs sur un indice de 3 si ce n’est plus, alors qu’un COP standard, sur une base annuelle, doit tourner autour d’un indice de 1,5 en moyenne.

    De plus, il est nécessaire de prendre en compte les performances des ballons car elles vont dépendre fortement des conditions de fonctionnement et d’installation.

    Vous avez toutes les infos pour vous lancer, n’attendez plus pour choisir le vôtre !

    Nous contacter

    Laisser un commentaire

     (avec http://)