☀️ VENTES PRIVÉES du 19/06 au 25/06 : Profitez de jusqu’à 40% de remise sur une sélection de produits ☀️

Qui sommes-nous ?

Autonomie énergétique : quand économies rime avec écologie

Partager

économies et écologie

Ces dernières années, les Français voient leur consommation énergétique prendre de plus en plus de place dans leur budget annuel, allant parfois jusqu’à représenter leur deuxième poste de dépenses après leur loyer ou le remboursement de leur prêt immobilier. 

Ces hausses régulières de prix ont entamé la confiance de beaucoup de consommateurs envers les fournisseurs d’électricité, qui semblent aussi désemparés que leurs clients face aux fluctuations du marché de gros.

Parallèlement à cela, les ménages se sentent de plus en plus concernés par l’impact de leurs modes de consommation sur l’environnement, et cherchent à se tourner vers des solutions plus durables et plus responsables.

Vous êtes donc nombreux à vous demander s’il est possible de vivre en autonomie énergétique, une solution a priori parfaitement adaptée pour répondre efficacement à vos préoccupations économiques et écologiques.

Alors, qu’est-ce que l’autonomie énergétique ? Comment rendre sa maison autonome ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce mode de fonctionnement ? Faisons le point ensemble !

Points clés :

  • Il est possible de vivre en autonomie énergétique totale
  • Cela représente un investissement important
  • Une maison autonome n’est pas raccordée au réseau public
  • Vous ne pouvez compter que sur votre propre production d’énergie
  • Le photovoltaïque est la solution la plus efficace et rentable pour vivre en autonomie énergétique

Qu’est-ce que l’autonomie énergétique ?

Autonomie énergétique : définition

Vivre en autonomie énergétique signifie produire vous-même l’énergie que vous consommez pour l’ensemble de vos utilisations domestiques au quotidien :

  • Alimenter vos appareils électriques
  • Chauffer votre logement
  • Chauffer votre eau chaude sanitaire (ECS)
  • Assurer l’éclairage de votre habitation
  • Selon que vous en soyez équipés ou non : chauffer l’eau de votre piscine, faire fonctionner votre système de ventilation (VMC), etc.

Chaque kilowatt-heure (kWh) utilisé au sein de votre foyer est ainsi généré sur place par votre propre dispositif de production. Vous êtes alors totalement affranchi du besoin de faire appel à un prestataire extérieur pour vous fournir en électricité : fini les hausses de prix imprévues et les potentielles pannes de réseau !

Et, cerise sur le gâteau, vous contrôlez la provenance et le mode de production de votre électricité. Car pour rappel, il est impossible de dissocier les différentes sources de l’énergie distribuée sur le réseau public. Il s’agit d’un mix d’électricité responsable (solaire, éolienne, hydraulique, biomasse), nucléaire et fossile (provenant du pétrole, du gaz et du charbon).

En optant pour un fonctionnement en autonomie énergétique, vous êtes certains d’utiliser uniquement une électricité 100 % verte et locale !

Autoconsommation vs autonomie énergétique

Attention à ne pas confondre deux termes souvent associés à tort : l’autonomie et l’autoconsommation.

Comme nous venons tout juste de le voir, l’autonomie énergétique consiste à vous affranchir des services d’un fournisseur, en produisant vous-même toute l’énergie dont vous avez besoin pour votre confort quotidien.

Cela passe par un fonctionnement en autoconsommation, mais ne se limite pas qu’à cela.

En effet, l’autoconsommation implique également de consommer l’énergie que vous produisez depuis chez vous. Mais, à la différence de l’autonomie énergétique, l’autoconsommation n’impose pas d’être totalement indépendant du réseau public d’Enedis ni des services d’un fournisseur. 

Vous pouvez donc souscrire un contrat d’électricité pour compléter votre production si celle-ci s’avère insuffisante pour répondre à l’ensemble de vos besoins.

Pour résumer, l’autoconsommation est une des facettes incontournables de l’autonomie énergétique, mais cette dernière pousse le concept d’indépendance beaucoup plus loin que simplement produire une partie de l’électricité que vous consommez.

Autonomie énergétique famille

Devenir autonome en énergie, c’est possible ?

Oui : il est aujourd’hui tout à fait possible de vivre au quotidien en totale autonomie énergétique.

Cela demande toutefois de respecter un nombre important de conditions parfois complexes à mettre en place, comme :

  • Produire suffisamment d’électricité pour subvenir à l’ensemble des besoins de votre foyer, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, tout au long de l’année.
  • Pouvoir emmagasiner votre électricité sur un système de stockage (des batteries solaires, par exemple) pour l’utiliser lorsque vos moyens de production fonctionnent peu ou pas du tout : par temps couvert ou la nuit pour l’énergie solaire, les journées sans vent pour l’éolien, etc.
  • Mettre en place une optimisation complète de vos modes de consommation (excellente isolation du foyer, suivi quotidien du ratio production / consommation à l’aide d’outils de suivi de production, etc.).
  • Investir dans des travaux coûteux et un équipement de production d’énergie, voire plusieurs.

À cause de ces nombreuses contraintes, le moyen le plus accessible et le plus rentable de réaliser rapidement des économies d’énergie et de réduire votre empreinte carbone est selon nous d’opter pour un fonctionnement en autoconsommation, et plus particulièrement en autoconsommation avec vente du surplus de production.

Néanmoins, si vous visez une indépendance complète, voici comment vivre en totale autonomie énergétique.

Comment rendre sa maison autonome en électricité ?

L’installation de panneaux solaires 

Comme nous l’avons vu un peu plus tôt, l’autoconsommation est un élément clé pour pouvoir fonctionner en autonomie énergétique. Or, un des moyens les plus accessibles, les plus durables et les plus efficaces de mettre en place un principe d’autoconsommation pour les particuliers est sans aucun doute l’installation de panneaux solaires photovoltaïques sur votre toit.

Leurs avantages principaux sont, entre autres :

  • Leur haut rendement (notamment en ce qui concerne les panneaux photovoltaïques monocristallins)
  • Leur facilité d’installation et d’entretien
  • Leur coût d’achat et de mise en place abordable (particulièrement pour les kits solaires à installer soi-même)
  • Leur très longue durée de vie (jusqu’à 50 ans)

Il existe toutefois d’autres types de panneaux solaires, qui semblent particulièrement pertinents afin de produire toute l’énergie nécessaire pour assurer une totale autonomie énergétique : les panneaux thermiques et les panneaux hybrides. 

Alors, quelle solution choisir ? Sont-elles complémentaires ? Voyons cela d’un peu plus près !

Panneaux photovoltaïques, thermiques ou hybrides ?

Commençons par rappeler brièvement la différence entre les panneaux solaires photovoltaïques, thermiques et hybrides.

  • Le panneau photovoltaïque produit de l’électricité en captant l’énergie des rayons solaires ; c’est ce qu’on appelle l’effet photovoltaïque.
  • Le panneau thermique capte également les rayons du soleil, mais pour produire cette fois de la chaleur ; celle-ci est ensuite transmise à l’installation de chauffage du foyer (radiateurs à eau, plancher chauffant, etc.) ou de l’eau chaude sanitaire (ballon d’eau chaude) grâce à un liquide caloporteur qui est véhiculé en circuit fermé.
  • Le panneau hybride combine les technologies photovoltaïque et thermique : il permet donc de produire à la fois de l’électricité et de la chaleur à partir de l’énergie solaire.

Sur le papier, la solution la plus efficace pour répondre aux besoins énergétiques particulièrement exigeants d’une maison autonome est donc de mettre en place des panneaux hybrides sur le toit de votre maison.

Mais en pratique, le prix élevé de ce type de module rend cet investissement peu rentable. C’est d’autant plus vrai pour équiper une maison autonome, qui demande un nombre important de panneaux pour produire toute l’énergie nécessaire afin d’assurer une indépendance totale. 

NOTRE CONSEIL

La solution la plus rentable à moyen et long terme est d’investir dans un parc solaire photovoltaïque puissant, des batteries solaires et des équipements de chauffage du foyer et de l’eau sanitaire électriques. Votre investissement de départ sera rentabilisé entre 8 et 15 ans, ce qui vous laisse plusieurs décennies pour profiter d’une production totalement gratuite d’énergie !

L’intérêt des batteries solaires pour l’autonomie énergétique

Il est important de revenir rapidement sur un point que nous venons d’évoquer : coupler vos panneaux photovoltaïques avec une batterie de stockage.

En effet, le seul défaut des panneaux solaires est que pour produire de l’électricité, ils ont besoin… de soleil ! Or, vous avez également besoin de consommer de l’électricité par temps couvert ou la nuit, lorsque vos modules produisent peu ou pas du tout.

Ce n’est pas un problème pour un fonctionnement en autoconsommation, puisque votre fournisseur se charge de compléter votre production lorsque c’est nécessaire.

Mais si vous souhaitez mettre en place un fonctionnement en autonomie énergétique, vous devez impérativement disposer d’un moyen efficace de stocker l’électricité générée par votre installation pour pouvoir la réutiliser lorsque votre production ne suffit plus. 

C’est là que l’utilisation de batteries solaires prend tout son sens ! Leur achat représente toutefois un coût conséquent, qu’il est nécessaire de prévoir dans votre budget prévisionnel si vous souhaitez vous lancer dans un projet de maison autonome.

Les critères à prendre en compte pour une installation solaire efficace

Vous prévoyez d’installer des panneaux solaires pour assurer votre autonomie énergétique ? Dans ce cas, il est primordial de connaître les facteurs permettant d’optimiser au maximum leur rendement afin de garantir une production suffisante pour couvrir l’ensemble de vos besoins.

Puissance des panneaux solaires 

Avec une maison autonome, vous ne pouvez pas faire appel à un fournisseur d’électricité pour compléter votre production si elle s’avère insuffisante.

Il est donc crucial de mettre en place un parc solaire assez puissant pour alimenter vos appareils et pour stocker de l’électricité sur vos batteries.

Vous devez pour cela connaître vos besoins de consommation au préalable, puis déterminer quelle puissance de production est adaptée pour y répondre.

Orientation, inclinaison et ombrage

Pour produire un maximum d’électricité, vos panneaux doivent être installés selon trois critères incontournables :

  • L’orientation : pour profiter d’un bon ensoleillement tout au long de l’année, vos panneaux doivent être orientés plein sud. Cette configuration idéale n’étant pas toujours possible, vous pouvez également les orienter sud-est ou sud-ouest pour bénéficier d’un rendement optimal.
  • L’inclinaison : en théorie, l’angle idéal formé entre la surface de vos panneaux et les rayons du soleil doit être de 90°. Mais le soleil est en mouvement continu au fil de la journée, et dans la pratique un angle de 30° est le meilleur compromis pour assurer une bonne productivité à tout moment de l’année.
  • Les zones d’ombrage : pensez à éviter toute zone d’ombre lorsque vous prévoyez la mise en place de vos panneaux solaires ; elles auraient un impact négatif considérable sur votre production d’énergie !

Emplacement de l’installation 

L’emplacement idéal pour installer vos panneaux solaires reste sans conteste votre toit, car il s’agit d’une surface généralement inutilisée, peu regardée et bien exposée au soleil.

Mais si vous n’avez pas la possibilité de mettre en place des modules solaires sur votre toiture (zones d’ombrages, obstacles à la pose, mauvaise orientation, etc.), rassurez-vous : vous pouvez tout à fait les installer au sol ou sur la façade de votre maison.

Quel est le coût d’une installation photovoltaïque ?

Il est difficile de répondre à cette question de façon générique, car de nombreux facteurs jouent un rôle déterminant sur le prix d’une installation photovoltaïque :

  • La puissance de votre installation
  • La marque et le modèle de vos équipements (panneaux, onduleur central ou micro-onduleurs, batteries de stockage, etc.)
  • Le nombre de panneaux à mettre en place
  • Les tarifs de votre fournisseur
  • Le fait d’installer vous-même vos panneaux solaires ou de faire appel à un professionnel
  • Etc.

Pour connaître de façon précise et personnalisée le coût que représenterait la mise en place d’un projet photovoltaïque à votre domicile, notamment pour la mise en place d’une maison autonome, n’hésitez pas à solliciter gratuitement nos équipes d’experts.

L’éolienne domestique : une alternative viable ?

L’éolienne domestique est un dispositif de production d’électricité tout à fait intéressant pour les sites qui bénéficient de suffisamment de vent tout au long de l’année. Elle présente en effet quelques avantages par rapport au solaire, mais attention : ils ne vont pas sans quelques inconvénients de poids !

Avantages de l’éolienne

L’éolienne domestique a quelques atouts particulièrement intéressants pour assurer l’autonomie énergétique d’une maison :

  • Une énergie 100% verte : sa source de production est totalement renouvelable et son fonctionnement ne génère aucun gaz à effet de serre
  • Un rendement hivernal intéressant : les temps couverts n’ont aucune incidence sur la productivité d’une éolienne
  • Une productivité nuit et jour : tant qu’il y a du vent, l’éolienne peut produire de l’électricité 24 h / 24
  • Un encombrement au sol minimal : contrairement aux panneaux solaires, une éolienne demande une faible surface de pose.

Inconvénients de l’éolienne

Ce système de production présente toutefois son lot de désavantages par rapport au photovoltaïque :

  • Une dépendance totale au vent : si elle n’est pas exposée à un vent suffisant pour faire tourner ses pales, une éolienne risque de ne pas produire d’électricité pendant plusieurs jours.
  • Un tarif prohibitif : une éolienne développant suffisamment de puissance pour assurer la production d’énergie d’une maison autonome peut facilement dépasser les 50 000 € !
  • Un esthétisme discutable : tout le monde n’a pas envie d’avoir une grande éolienne dans son jardin. Il s’agit d’un détail pour certains, mais pour d’autres c’est un critère de choix tout à fait disqualifiant.

Les kits mixtes éoliens-solaires

Un bon compromis pour profiter du meilleur des deux mondes (éolien et photovoltaïque) et favoriser une production constante jour et nuit quasiment toute l’année, est d’opter pour un kit mixte éolien-solaire. Ce type de dispositif combine généralement des panneaux photovoltaïques, une éolienne, un régulateur de charge éolienne, un convertisseur et une batterie solaire. 

Il représente un coût conséquent, c’est pourquoi nous conseillons généralement de privilégier le choix d’une installation 100 % photovoltaïque en autoconsommation avec vente du surplus, beaucoup plus rentable. 

Toutefois, le kit mixte éolien-solaire prend tout son sens dans le cadre d’un projet d’autonomie énergétique, par sa capacité à compenser les limites à la fois du solaire et de l’éolien et en assurant des sources multiples de production d’électricité.

Les autres sources d’énergie renouvelable pour être autonome en énergie

La biomasse : produire de l’électricité à partir des déchets organiques

La production de biogaz à partir d’ordures ménagères et de déchets agricoles se développe de plus en plus à l’échelle régionale et nationale ces dernières années.

Il est également possible pour les particuliers d’installer un méthaniseur domestique afin de produire leur propre énergie. Ce type de dispositif reste toutefois encore peu pertinent pour les ménages, à cause de son coût prohibitif d’une part, et d’un accès souvent limité aux combustibles nécessaires en grande quantité pour assurer une production énergétique suffisante.

L’hydroélectricité : générer de l’énergie grâce à l’eau

Si vous disposez d’un accès à un cours d’eau proche de votre maison, vous pouvez générer de l’électricité grâce à une turbine actionnée par le flux du courant.

Cette solution nécessite toutefois un débit d’eau conséquent pour produire suffisamment. Par ailleurs, elle impose des démarches administratives contraignantes, notamment un « droit d’eau » valable 30 ans et une demande de permis de construire autorisant les travaux de mise en place de la turbine et de son raccordement à votre installation domestique.

Les avantages de l’autonomie énergétique

Réduire sa facture énergétique

Produire votre propre électricité vous permet de vous passer des services d’un fournisseur d’énergie. Une fois votre installation mise en place, vous générez gratuitement toute l’électricité nécessaire à alimenter l’ensemble des équipements de votre foyer.

Limiter l’impact des hausses de prix de l’électricité

Les tarifs du kilowatt-heure (kWh) proposés par les différents fournisseurs sont dépendants du prix du marché de gros, lequel peut varier énormément en fonction du contexte géopolitique et économique mondial.

En produisant votre électricité à domicile, vous n’êtes plus contraints de subir les hausses fréquentes du coût de l’énergie.

Se mettre à l’abri des pannes du réseau

Les pannes et les dysfonctionnements du réseau public sont peu fréquents en France et sont rapidement pris en charge par les services techniques d’Enedis. Mais ces désagréments peuvent tout de même arriver, notamment à cause d’intempéries (orages, inondations, etc.).

Un fonctionnement en autonomie vous permet d’être totalement protégé de tout souci extérieur à votre installation domestique. Vous êtes par contre le seul responsable en cas de problème à résoudre !

Pouvoir alimenter un site isolé

Certaines habitations se situent dans des emplacements qui ne sont pas pris en charge par Enedis. Le raccordement au réseau est alors soit impossible, soit très coûteux.

Fonctionner en autonomie énergétique permet de pallier efficacement ces difficultés d’accessibilité.

Contribuer à la protection de l’environnement

Produire sa propre électricité 100 % verte en circuit court est un geste fort pour réduire votre impact sur l’environnement. 

D’une part, vous êtes sûr de consommer une énergie issue d’une source renouvelable et totalement décarbonée. D’autre part, vous n’avez pas besoin d’utiliser les infrastructures d’acheminement de l’énergie, dont la production et l’installation génèrent une empreinte carbone conséquente.

Les limites et les inconvénients de l’autonomie énergétique

Des coûts d’installation parfois élevés

Comme nous l’avons déjà évoqué, pour répondre à la totalité des besoins énergétiques de votre foyer, votre installation doit être en capacité de développer une puissance maximale conséquente.

Cela implique la mise en place d’un nombre significatif de panneaux solaires et/ou d’une éolienne imposante.

Or, ces équipements représentent un investissement très coûteux et long à rentabiliser.

Une dépendance aux conditions climatiques de votre région

Votre accès à l’énergie est directement corrélé aux conditions climatiques de votre région. Vos panneaux solaires profitent-ils d’un ensoleillement suffisant pour produire assez d’électricité tout au long de l’année, y compris pendant les journées d’hiver ? Y a-t-il assez de vent au quotidien pour faire fonctionner de façon rentable votre éolienne ?

Il est indispensable de vous poser ces questions pour assurer la viabilité de votre projet d’autonomie énergétique avant d’investir dans les équipements et les travaux nécessaires pour le mettre en place.

Pas de plan B en cas de production insuffisante

Les ménages qui ont choisi l’autoconsommation peuvent toujours recourir aux services de leur fournisseur pour se fournir en électricité en cas de production insuffisante ou de dysfonctionnement de leur installation.

Mais si vous vivez en maison autonome, vous n’êtes pas raccordé au réseau d’Enedis, et n’avez donc aucune possibilité de compléter votre production en cas de besoin.

Zoom sur les maisons autonomes passives

Une maison passive est un habitat conçu pour assurer le confort thermique de ses occupants sans recourir à aucun système de chauffage ou de climatisation.

Son principe est d’optimiser son exposition solaire afin de chauffer naturellement son intérieur l’hiver, et d’y maintenir la fraîcheur l’été.

Cela passe notamment par :

  • Une bonne exposition
  • Une disposition adaptée des différentes ouvertures (portes, fenêtres)
  • Des matériaux de qualité et une isolation maximisée
  • Des aménagements extérieurs pertinents (plantation d’arbres qui créent de l’ombre l’été puis laissent passer le soleil l’hiver en perdant leurs feuilles, etc.)

Réaliser les travaux nécessaires pour transformer votre habitat en maison solaire passive est selon nous une clé incontournable pour réaliser avec succès votre projet d’autonomie énergétique. Cela permet en effet de grandement limiter vos dépenses énergétiques, et donc de prévoir vos besoins de production à la baisse.

Conclusion

Pour résumer, il est tout à fait possible aujourd’hui de vivre en autonomie énergétique. Cela impose toutefois d’investir dans un équipement et des travaux conséquents et coûteux : parc solaire important, éolienne de grande puissance, multiplication des sources de production, batterie de stockage… Autant de dépenses qui ralentissent considérablement votre retour sur investissement.

Cela demande également de bénéficier de conditions climatiques adéquates, car vous n’avez pas la possibilité de vous fournir en électricité auprès d’un prestataire extérieur en cas de production insuffisante.

Selon nous, il est impératif d’identifier clairement vos objectifs prioritaires.

Si vous souhaitez vivre en totale indépendance énergétique et que vous disposez des moyens nécessaires, alors n’hésitez pas à réaliser votre projet de maison autonome. 
Mais si votre but est avant tout de faire des économies sur votre facture d’énergie et de réduire votre empreinte carbone, nous vous conseillons plutôt de choisir un fonctionnement en autoconsommation, moins coûteux et plus sûr.

Vos questions sur l’autonomie énergétique

Besoin d’aide pour finaliser votre projet solaire ?

Appelez maintenant ou choisissez un créneau horaire pour parler de votre projet avec nos experts.

*Appel non surtaxé – Conseillers disponibles du lundi au vendredi de 8h à 19h

Dernière mise à jour le 05/12/2023

Vous avez aimé ? Dites-le nous :

Notez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherchez un autre sujet :

banner-youtube-mon-kit-solaire

Venez découvrir notre chaîne youtube

1187037949

contactez notre équipe pour un accompagnement

LIVRAISON SOUS 10 JOURS AVEC RDV

SAV EXPERT ET DISPONIBLE

PAIEMENT SÉCURISÉ EN PLUSIEURS FOIS

GARANTIE SATISFAIT OU REMBOURSÉ

Besoin d'aide pour finaliser votre projet solaire ?

Prenez
rendez-vous avec un de nos experts

Réservez un créneau horaire avec l’un de nos experts pour parler de votre projet solaire.

Rendez-vous téléphonique ou visioconférence.

Prenez
rendez-vous avec un de nos experts

Réservez un créneau horaire avec l’un de nos experts pour parler de votre projet solaire.

Rendez-vous téléphonique ou visioconférence.