☀️ VENTES PRIVÉES du 19/06 au 25/06 : Profitez de jusqu’à 40% de remise sur une sélection de produits ☀️

Qui sommes-nous ?

Comment faire des économies d’énergie en entreprise ?

Partager

Économies d'énergie pour les entreprises

Tout comme la grande majorité des ménages, les entreprises cherchent aujourd’hui à réduire les dépenses liées à leur consommation énergétique. Une décision tout à fait logique, aussi bien du point de vue économique, avec la hausse constante du prix de l’énergie ces dernières années, que du point de vue écologique.

Alors, comment agir concrètement pour lancer votre transition énergétique et diminuer la facture d’électricité de votre société ? Quels sont les principaux postes de consommation d’énergie, et quelles actions mettre en place pour les réduire ? Quelles sont les aides de l’État à votre disposition pour investir dans des travaux d’optimisation énergétique ?

Dans ce guide complet, on vous explique tout ce que vous devez savoir pour réaliser un maximum d’économies d’énergie en entreprise !

Pourquoi chercher à faire des économies d’énergie en entreprise ? 

Il existe deux raisons essentielles de mettre en place des actions visant à réaliser des économies d’énergie en entreprise : réduire vos dépenses, et engager votre société dans une transition écologique concrète.

Réduire les factures d’énergie

Alors que le prix de l’énergie ne cesse d’augmenter ces dernières années, diminuer votre consommation électrique est plus que jamais une opportunité à saisir pour limiter efficacement vos coûts de fonctionnement professionnels. 

En mettant en place quelques actions simples au quotidien, que nous détaillerons un peu plus loin dans cet article, vous pouvez déjà réduire de façon significative votre facture énergétique annuelle : une opportunité dont il serait dommage de vous priver !

S’engager dans une démarche écologique

Le changement climatique et la préservation de l’environnement sont aujourd’hui au cœur des préoccupations de nombreux Français. En engageant concrètement votre entreprise dans une démarche d’économie d’énergie, vous exprimez des valeurs de marque fortes qui trouvent un écho puissant auprès de vos clients, de vos collaborateurs et de vos fournisseurs.

En résumé, vous gagnez sur tous les plans : économique, écologique et marketing !

Identifier les sources de consommation d’énergie

Le chauffage

Le chauffage et la climatisation des zones de travail (bureaux, ateliers, etc.) sont généralement le principal poste de dépenses énergétiques en milieu professionnel, hormis l’alimentation d’équipements industriels ou agricoles lourds. Bien entendu, cela diffère d’une entreprise à l’autre en fonction de critères spécifiques, notamment :

  • La superficie des surfaces à chauffer
  • La configuration des espaces de travail (open space, bureaux fermés, etc.)
  • La zone d’implantation de vos locaux professionnels (il y a généralement moins besoin de chauffage dans le sud de la France que dans le nord)

La proposition simpliste semble alors être : chauffez moins ! Mais, à bien y regarder, le sujet est plus complexe que cela. Car pour travailler efficacement et vous sentir bien sur votre lieu d’activité, vos collaborateurs et vous-mêmes avez besoin de confort thermique. Autrement dit, d’une température agréable. Il est donc hors de question de passer vos journées (ou vos nuits) de travail dans des locaux à 15°C en plein hiver, ou dans une étuve l’été.

La solution ici est plutôt d’améliorer les performances énergétiques de vos locaux avec une isolation de qualité, des équipements de chauffage peu énergivores, l’installation d’une VMA double-flux pour assurer une bonne ventilation, etc. 

La lumière

Dans la majorité des cas, l’éclairage est le second poste de dépense énergétique en entreprise juste après le chauffage. Là encore, il ne s’agit pas de limiter de façon exagérée la luminosité de vos locaux. Un éclairage adapté est en effet indispensable au confort et à la productivité de vos collaborateurs.

Mais, il est souvent possible d’optimiser l’éclairage de votre entreprise tout en garantissant le confort visuel du personnel qui y travaille. Il suffit pour cela de mettre en place quelques équipements adaptés et d’adopter de nouveaux réflexes, comme favoriser l’utilisation d’ampoules basse consommation, éteindre automatiquement l’éclairage des zones non fréquentées (les bureaux après 19 heures, l’éclairage extérieur la nuit, etc.).

Les ordinateurs

Le parc informatique d’une entreprise est un poste de dépense énergétique important, et pourtant souvent sous-estimé. C’est d’autant plus vrai pour les sociétés du tertiaire, au sein desquelles l’ordinateur est généralement le principal outil de travail.

Consommation électrique des ordinateurs

Comme pour l’éclairage et le chauffage, il est important de ne pas laisser les ordinateurs tourner en continu jour et nuit : le bruit de fond, autrement dit la consommation électrique des appareils en veille, est un véritable gouffre en termes de dépenses énergétiques. Alors, prenez l’habitude de sauvegarder votre travail en cours et d’éteindre vos ordinateurs avant de quitter votre bureau !

Notez que les parcs informatifs vieillissants consomment également plus d’électricité que le matériel récent. Pensez à renouveler régulièrement vos équipements informatiques et à privilégier ceux qui sont détenteurs du label Energy Star.

Les déperditions de chaleur

Ceci rejoint les notions de chauffage, de climatisation et de ventilation, mais mérite d’être développé ici : une mauvaise isolation de vos locaux professionnels va entraîner une déperdition de chaleur l’hiver et de fraîcheur l’été. Vous allez alors consommer plus d’énergie en chauffage et en climatisation, même avec des équipements performants.

Veillez donc en premier lieu à faire réaliser un DPE (Diagnostic des Performances Énergétiques) de vos bureaux avant d’engager des frais dans l’achat de nouveaux appareils de confort thermique.

Les autres sources de consommation d’énergie

Il existe bien entendu d’autres sources potentielles de consommation d’énergie propres à chaque secteur professionnel. Il peut par exemple s’agir de la quantité d’impressions réalisées, de l’utilisation d’outillage ou d’équipement spécifique et particulièrement énergivore (notamment dans les secteurs industriel et agricole), de l’entretien et de l’alimentation (thermique ou électrique) du parc automobile de la société, etc.

Quelles sont les actions à mettre en place pour faire des économies d’énergie en entreprise ? 

Les actions simples pour réduire la consommation d’énergie

Mis bout à bout, de nombreux gestes très simples à adopter au quotidien peuvent vous aider à réaliser efficacement d’importantes économies d’énergie pour votre entreprise. Nous avons déjà évoqué certains d’entre eux précédemment, mais penchons-nous un peu plus en détail dessus.

Éteindre les lumières à l’intérieur et à l’extérieur

Voici un geste adopté par de plus en plus de commerces, et même par de nombreuses communes : l’extinction des lumières extérieures (éclairage, enseignes, vitrines, etc.) pendant les périodes d’inactivité, généralement la nuit, le week-end et les jours fériés. Un exemple à suivre pour les bureaux et les locaux de stockage pour réaliser des économies significatives sur les dépenses liées à l’éclairage.

La mise en place de détecteurs de mouvement pour lancer et couper la lumière dans les zones de passage (toilettes, couloirs, etc.) est également une excellente option pour vous assurer de ne pas consommer d’électricité en éclairage pour rien.

Enfin, il peut être utile de faire un petit rappel à vos collaborateurs sur l’importance d’éteindre la lumière de leurs bureaux lorsqu’ils le quittent, même juste pour quelques minutes : un geste gratuit et tout simple qui peut faire une grande différence sur votre facture énergétique à la fin de l’année !

À NOTER

Depuis l’arrêté du 27 décembre 2018, les éclairages des vitrines et des façades de bâtiments doivent être coupés à 1 heure du matin maximum, et les lumières à l’intérieur des bureaux doivent être éteintes au plus tard une heure après la fin de l’activité.

Installer de l’éclairage LED

Non seulement les LED consomment moins d’électricité que les autres systèmes d’éclairage plus énergivores à niveau de luminosité égal, mais elles bénéficient d’une durée de vie bien plus longue. 

Changer vos anciennes ampoules, vos lampes halogènes et même vos néons pour des ampoules et des dalles LED est donc une opération très rentable à court et long terme.

Optimisez la consommation de votre parc informatique

En moyenne, plus de 20 % de la consommation électrique des entreprises du secteur tertiaire est générée par leurs équipements informatiques.

Deux gestes simples permettent de limiter efficacement ces dépenses : 

  • Paramétrez les ordinateurs pour qu’ils déclenchent leur mise en veille au bout de quelques minutes d’inactivité. Pour rappel, il vous suffit de bouger la souris pour réactiver un ordinateur, un geste qui ne prend que quelques fractions de seconde.
  • Ne laissez pas vos ordinateurs allumés ni même en veille pendant votre absence (nuit, week-ends, congés), éteignez-les. Non seulement ils consommeront moins à l’année, mais cela prolongera leur durée de vie.

À NOTER

Ces conseils sont également valables pour les imprimantes et les serveurs de votre entreprise.

Optez pour des ordinateurs portables

Lors du renouvellement de votre parc informatique, privilégiez l’achat d’ordinateurs portables, moins énergivores que les ordinateurs fixes. 

CONSEIL MON KIT SOLAIRE

Même si vous n’utilisez votre ordinateur portable que dans votre bureau, ne le laissez pas branché constamment. D’une part, puiser dans votre batterie permet de moins consommer d’électricité. D’autre part, cela évite de dégrader votre batterie trop rapidement.

Réduire sa pollution numérique

Le stockage de mails, l’ouverture de nombreux onglets dans un navigateur ou encore l’envoi de pièces jointes lourdes plutôt que de liens de téléchargements sont autant de pratiques à éviter pour limiter la consommation électrique de votre parc informatique.

Mieux gérer le chauffage de son entreprise

Régler un thermostat général à une température prédéfinie est un geste simple à adopter qui peut faire une grande différence à la fin de l’année sur votre facture d’électricité. Ainsi, une baisse de température d’une pièce chauffée de 20°C à 19 °C peut permettre d’économiser jusqu’à 7 % sur votre facture de chauffage.

Il est conseillé de suivre les recommandations de l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) afin de trouver le juste équilibre entre économies d’énergie pour votre entreprise et confort thermique pour vos collaborateurs : 

  • 19°C pour les pièces occupées (bureaux, ateliers, etc.)
  • 16°C pour ces mêmes pièces en période d’inactivité courte (nuit, week-ends) et 8°C en cas d’inactivité longue (plus de 48 heures).
  • 12°C pour un lieu de stockage

Ne pas abuser de la climatisation

Réglez votre système de climatisation pour qu’il ne se mette en marche qu’à partir d’une température intérieure supérieure à 26 °C, et veillez bien à ce qu’aucune fenêtre ou porte extérieure ne soit ouverte lorsqu’il fonctionne.

CONSEIL MON KIT SOLAIRE

Lorsque la température intérieure n’est pas exagérément élevée, des refroidisseurs d’air mobiles peuvent suffire à améliorer le confort thermique d’une pièce. Ils sont bien moins énergivores qu’une climatisation, mais leur efficacité est par contre très limitée sur de grands espaces ouverts.

Privilégiez le télétravail

Ce dernier conseil se base sur un constat tout simple : un employé qui travaille depuis chez lui ne consomme pas l’énergie de l’entreprise. Mettre en place un ou deux jours de télétravail par semaine permet donc de réaliser efficacement des économies d’énergie pour la société.

De plus, si une organisation solide de télétravail en rotation est mise en place (les collaborateurs se répartissent les journées de télétravail sur l’ensemble des jours de la semaine), il est envisageable de déménager dans des locaux plus petits et mieux isolés. 

Vous économisez alors sur les dépenses énergétiques, mais également sur le loyer de votre espace de travail !

Les actions spécifiques pour réduire la consommation d’énergie

Entretenir les équipements électriques

Les équipements électriques trop vieux ou mal entretenus sont particulièrement énergivores. Ce constat est valable pour tout type d’appareil : chauffage, climatisation, éclairage, parc informatique, etc.

Il est donc primordial d’assurer une maintenance régulière de ces appareils, et d’investir quand vous le pouvez dans des équipements présentant de meilleures performances énergétiques. 

Réaliser un audit énergétique 

N’hésitez pas à faire réaliser un audit énergétique de vos locaux par un expert. Il saura vous indiquer les potentielles zones de déperdition thermique et les travaux d’isolation et d’optimisation énergétique à mettre en place pour maximiser les économies d’énergie de votre entreprise.

Entreprendre des travaux d’isolation

Une fois l’audit énergétique de votre lieu de travail réalisé, il vous suffit d’engager les travaux de rénovation recommandés par l’expert. Des aides sont à votre disposition pour vous faciliter le financement de ces chantiers, mais nous y reviendrons un peu plus loin dans ce guide.

CONSEIL MON KIT SOLAIRE

Privilégiez le choix de professionnels certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) afin de vous assurer de leur expertise dans la réalisation de travaux de rénovation énergétique.

Installer des panneaux solaires

L’installation de panneaux solaires est une solution particulièrement efficace pour réaliser d’importantes économies d’énergie en entreprise. En effet, les besoins de consommation électrique d’un local professionnel sont en majorité cantonnés à la journée. Autrement dit, lorsque vos modules photovoltaïques produisent une énergie gratuite que vous pouvez utiliser directement pour alimenter vos équipements électriques.

Installation de panneaux solaires

Mettre en place une installation solaire en autoconsommation est donc une opération extrêmement rentable pour votre entreprise, et ce quelle que soit la taille de cette dernière : il suffit d’adapter la puissance de votre parc photovoltaïque à vos besoins en électricité.

Opter pour des véhicules électriques

Le carburant coûte de plus en plus cher, et constitue un poste de dépense important pour les entreprises dotées d’un parc automobile conséquent. Envisagez plutôt l’achat ou la location de voitures électriques. Et pour réaliser encore plus d’économies, reliez vos bornes de recharge à des panneaux photovoltaïques grâce à la pose de carports solaires.

Installer des carports solaires

La mise en place de carports solaires est un excellent moyen de décupler les économies d’énergie générées par l’utilisation de véhicules électriques. En plus de mettre à votre disposition une électricité verte et gratuite pour recharger les batteries de vos voitures de fonction, ils protègent ces dernières du soleil et des intempéries.

Comment suivre sa consommation d’énergie en entreprise ? 

Vous l’aurez compris à la lecture de cet article, de nombreux facteurs jouent sur la consommation d’énergie d’une entreprise. Alors, comment la contrôler efficacement ?

Eh bien, le plus simple est de faire appel à un cabinet d’expert pour réaliser un bilan carbone, ou d’utiliser une solution SaaS (logiciel en ligne) dédiée.

Quelles aides pour faire des économies d’énergie en entreprise ?

Les aides de l’ADEME

L’ADEME propose différents dispositifs pour aider les entreprises au financement de projets à visée d’optimisation énergétique et de limitation de leur impact environnemental. Renseignez-vous directement sur le site internet de l’organisme pour en savoir plus.

Le prêt Éco-Énergie (PEE)

Le prêt Éco-Énergie est un prêt participatif pouvant aller jusqu’à 100 000 € assimilé à des fonds propres, et pouvant donc être indiqué sur une ligne spécifique de votre bilan comptable. 

Il est mis à disposition des micro-entreprises, des TPE et des PME pouvant justifier de plus de 3 ans d’existence. 

Les aides fiscales à la transition énergétique

L’État a mis en place le crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, un dispositif fiscal qui permet aux entreprises de bénéficier d’amortissements exceptionnels sur l’achat d’équipements d’optimisation énergétique.

Les aides locales

De nombreuses communes et régions proposent aux entreprises locales de bénéficier d’aides au financement de travaux à visée d’optimisation énergétique, comme l’isolation thermique de leurs bâtiments ou la mise en place de panneaux solaires. Pensez à vous renseigner auprès de votre mairie !

Le bouclier tarifaire et l’amortisseur électricité

Depuis janvier 2023, les entreprises de moins de 10 salariés déclarant un chiffre d’affaires annuel inférieur à 2 millions d’euros et disposant d’un compteur d’une puissance inférieure à 36 kVA peuvent profiter d’un bouclier tarifaire qui limite à 15 % la hausse de leur facture d’électricité.

Les TPE qui ne bénéficient pas déjà du bouclier tarifaire et les PME sont quant à elles éligibles à l’amortisseur électricité. Il s’agit d’une aide qui prend en charge 50 % de la part énergie de votre facture d’électricité, pour un prix unitaire compris entre 180 € / MWh (euro par Mega Watt-heure) et 500 € / MWh.

À NOTER

La « part énergie » désigne le prix annuel de l’électricité hors coût d’acheminement et est indiquée dans votre contrat professionnel de fourniture d’énergie.

Qu’est-ce que le plan de sobriété énergétique ?

Le plan de sobriété énergétique est un programme d’État présenté le 6 octobre 2020. Il consiste en la mise en place par secteurs professionnels de mesures d’économies d’énergie pour les entreprises, à la fois efficaces écologiquement et économiquement.

Décret tertiaire : l’obligation pour les entreprises de faire des économies d’énergie ?

Le Décret tertiaire, ou Dispositif Éco Énergie Tertiaire (DEET), est une réglementation qui impose aux bâtiments professionnels du secteur tertiaire de réaliser au moins 60 % d’économies d’énergie d’ici 2050.

Elle ne concerne toutefois que les locaux dont la surface d’exploitation est supérieure ou égale à 1 000 m2.

Conclusion

Il est aujourd’hui indispensable de réaliser des économies d’énergie pour les entreprises, aussi bien pour leur propre santé financière que pour leur image. Sans parler des mesures prises par l’État que nous venons d’évoquer, comme le plan de sobriété et le DEET. 

L’optimisation énergétique de vos locaux professionnels est donc un investissement incontournable à prévoir au cours des prochaines années. Heureusement, de nombreux dispositifs sont disponibles pour y aider, n’hésitez pas à en profiter.
Et pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé concernant la mise en place de panneaux solaires pour votre entreprise, faites appel à nos équipes de conseillers !

Besoin d’aide pour finaliser votre projet solaire ?

Appelez maintenant ou choisissez un créneau horaire pour parler de votre projet avec nos experts.

*Appel non surtaxé – Conseillers disponibles du lundi au vendredi de 8h à 19h

Vos questions sur les économies d’énergie en entreprise

Dernière mise à jour le 15/05/2024

Vous avez aimé ? Dites-le nous :

Notez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherchez un autre sujet :

banner-youtube-mon-kit-solaire

Venez découvrir notre chaîne youtube

1187037949

contactez notre équipe pour un accompagnement

LIVRAISON SOUS 10 JOURS AVEC RDV

SAV EXPERT ET DISPONIBLE

PAIEMENT SÉCURISÉ EN PLUSIEURS FOIS

GARANTIE SATISFAIT OU REMBOURSÉ

Besoin d'aide pour finaliser votre projet solaire ?

Prenez
rendez-vous avec un de nos experts

Réservez un créneau horaire avec l’un de nos experts pour parler de votre projet solaire.

Rendez-vous téléphonique ou visioconférence.

Prenez
rendez-vous avec un de nos experts

Réservez un créneau horaire avec l’un de nos experts pour parler de votre projet solaire.

Rendez-vous téléphonique ou visioconférence.