☀️ Jusqu’au 15/04 : Votre box de suivi OFFERT pour l’achat d’un kit dès 6 panneaux avec le code : BOX-MKS ☀️

Qui sommes-nous ?

Partager

Besoin d'aide pour finaliser votre projet solaire ?

Autoconsommation : Le guide complet pour tout comprendre

Partager

Autoconsommation

Réduire notre impact sur l’environnement, diminuer nos dépenses d’électricité, gagner en autonomie  énergétique… En 2023, ces sujets sont plus que jamais au cœur du quotidien des Français. 

L’autoconsommation électrique semble être la solution idéale pour satisfaire efficacement ces différents besoins. Mais qu’est-ce que l’autoconsommation concrètement ? Comment vous lancer ? Quelles sont les aides de l’État et la réglementation à respecter ? Où trouver le matériel et l’accompagnement adaptés à vos besoins ?

Dans ce guide complet, nous répondons clairement à toutes vos questions et vous donnons nos meilleurs conseils pour mettre en place facilement votre projet d’autoconsommation.

Autoconsommation : les points clés

Définition de l’autoconsommation

Autoconsommation et autoproduction

L’autoconsommation, c’est tout simplement le fait de consommer votre propre production d’électricité pour répondre aux besoins énergétiques de votre foyer. Elle est donc intimement liée à la notion d’autoproduction, qui désigne l’action de produire de l’électricité via une installation mise en place à votre domicile.

Il existe plusieurs sources d’énergie renouvelable (éolienne, hydraulique), mais l’utilisation de panneaux solaires est clairement le système qui présente les plus nombreux avantages :

  • Haut rendement
  • Facilité d’installation 
  • Grande adaptabilité (pose sur toit ou au sol, puissance, design, etc.)
  • Coût abordable

Voici à quoi ressemble le cycle de l’autoconsommation électrique à partir d’une centrale photovoltaïque installée chez vous :

Intérêts de l’autoconsommation

L’autoconsommation présente trois intérêts de poids :

  • Réaliser d’importantes économies sur votre facture d’électricité : plus vous produisez, moins vous achetez.
  • Gagner en autonomie énergétique : vous gardez le contrôle sur votre apport en électricité, plutôt que de dépendre des aléas du marché.
  • Agir concrètement pour la protection de l’environnement, en utilisant une source de production renouvelable et locale. 

Voilà pourquoi de plus en plus de Français se tournent vers l’autoproduction photovoltaïque. Selon Enedis, plus de 200 000 foyers étaient raccordés au solaire en autoconsommation individuelle en septembre 2022, contre un peu plus de 100 000 au 1er trimestre 2021.

Un chiffre voué à exploser dans les prochaines années : le Réseau de Transport d’Électricité (RTE) estime en effet que d’ici 2030, près de 4 millions d’habitations pourraient être équipées en panneaux photovoltaïques et produire leur propre électricité.

Comment fonctionne l’autoconsommation ?

Les panneaux de votre centrale photovoltaïque captent l’énergie des rayons du soleil et la transforment en courant continu. Celui-ci est ensuite converti en courant alternatif par un micro-onduleur, afin d’être directement utilisable par les installations électriques de votre foyer. 

Vous consommez ainsi immédiatement et en priorité l’électricité issue de votre installation photovoltaïque.

Pourquoi passer à l’autoconsommation en 2023 ?

Baisser sa facture d’électricité et réduire l’impact de l’augmentation des prix

Suite aux conséquences de la crise sanitaire et de la situation géopolitique mondiale, les prix de l’énergie ne cessent de croître depuis 2021 sur le marché de gros européen. 

Or cette hausse exponentielle se traduit instantanément par une augmentation du TRV (le Tarif Réglementé de Vente, fixé par le gouvernement) proposé aux ménages, et ce malgré la mise en place par l’État d’un bouclier tarifaire :

  • 2021 : hausse de 2 % du TRV
  • 2022 : hausse de 4 % du TRV
  • 2023 : hausse de 15 % du TRV

On comprend alors aisément tout l’intérêt d’autoproduire et d’autoconsommer son électricité à l’aide de modules solaires : l’énergie issue de vos panneaux est utilisée en priorité par les équipements de votre foyer. C’est autant d’électricité en moins à acheter à des tarifs en constante augmentation. Vous gardez le contrôle sur vos dépenses et réalisez ainsi des économies significatives sur votre facture énergétique !

Moins consommer grâce à un suivi plus précis

Autoconsommer, c’est aussi avoir la main sur toutes les informations concernant votre consommation. Des outils de suivi, comme l’assistant connecté Ecojoko ou la box de suivi de production ECU-R d’APSystems, vous permettent de mesurer à tout moment la consommation énergétique des différents appareils électriques de votre foyer. 

Présentation de l'ecojoko

En cas de surproduction, ce type d’appareil vous indique la part d’énergie autoproduite qui est réinjectée dans le réseau national. Et en cas de sous-production, il vous précise la part d’électricité consommée dans votre maison qui est issue du réseau (et donc non couverte par vos capacités d’autoproduction.).

Adapter sa consommation d’électricité au quotidien

Muni des données fournies par votre passerelle de communication, vous pouvez identifier vos appareils les plus énergivores et adapter vos habitudes de consommation en conséquence. Vous diminuez alors efficacement votre consommation électrique et donc vos dépenses, grâce à des indications fiables à votre disposition en temps réel. 

Un moyen sûr d’optimiser votre ratio autoproduction / autoconsommation, de limiter le gâchis énergétique et de faire des économies au quotidien !

Participer à la préservation de l’environnement

En consommant directement l’énergie produite par votre installation photovoltaïque, vous avez l’assurance d’utiliser une électricité 100 % verte. 

A contrario, il n’est pas possible de choisir les sources de production de l’électricité injectée dans le réseau électrique national. Cette dernière provient d’un mix de centrales de production solaires, éoliennes et hydrauliques, mais également nucléaires ou alimentées en énergie fossile (pétrole, gaz ou charbon).

Utiliser l’énergie produite par vos panneaux solaires vous garantit donc une consommation issue d’une source renouvelable et limite le besoin de multiplier les infrastructures nécessaires au transport de l’électricité. Vous participez ainsi efficacement à la protection de l’environnement.

Quels sont les différents types d’autoconsommation ?

Autoconsommation totale

L’autoconsommation totale revient à consommer uniquement l’énergie produite par vos panneaux solaires pour subvenir à l’ensemble des besoins en électricité de votre foyer. 

Si ce cas de figure vous intéresse, il vous suffit de calculer avec précision votre consommation électrique annuelle et de choisir l’installation adaptée pour y répondre. Si vous souhaitez bénéficier de l’expertise de professionnels en autoconsommation photovoltaïque, n’hésitez pas : sollicitez notre équipe et obtenez des conseils personnalisés pour préparer au mieux votre projet.

Autoconsommation avec stockage

L’autoconsommation avec stockage est un moyen efficace d’utiliser totalement l’énergie produite par vos panneaux solaires. Comme son nom l’indique, cela consiste à stocker l’électricité non consommée grâce à une batterie. 

Cette option vous permet d’augmenter votre autonomie en répartissant tout au long de vos timings de consommation l’énergie que vous produisez pendant les périodes d’ensoleillement. C’est un choix particulièrement pertinent si vous avez de forts besoins en électricité le soir ou la nuit, lorsqu’il n’y a pas de soleil. C’est également un excellent moyen de vous affranchir des caprices de la météo. Que la journée soit ensoleillée ou nuageuse, vous disposez de toute l’électricité nécessaire.

Il existe deux types de batteries sur le marché : les batteries physiques et les batteries virtuelles.

Les batteries physiques

Il existe différents types de batteries solaires physiques : la batterie au plomb (répartie en 3 sous-catégories : OPZ, AGM, ou GEL) et la plus récente, la batterie Lithium. Bien qu’efficace, ce n’est pas le dispositif que nous vous recommandons en priorité pour stocker votre électricité.

MonKitSolaire propose également des armoires de stockage de type SunBox et SunMini de la marque MADEnR.

Ces armoires permettent de stocker votre énergie produite par vos panneaux solaires afin de réutiliser au meilleur moment. 

Elles offrent un maximum de compatibilité avec une large gamme de produits tels que les batteries Pylontech et utilisent des produits de la marque Victron Energy qui offre fiabilité et un système de monitoring efficace.

Les batteries virtuelles

Voilà un choix bien plus intéressant ! Il y a en effet plusieurs avantages à opter pour une batterie virtuelle solaire afin de stocker votre surplus : le faible investissement qu’elle demande, ainsi qu’une durée de vie et une capacité de stockage illimitées.

La production avec stockage du surplus sur batterie virtuelle est donc une option tout à fait pertinente dans le cadre d’un projet d’autoconsommation.

Autoconsommation avec revente du surplus

Revente de votre excès de production

L’autoconsommation avec revente du surplus consiste à utiliser une partie de l’énergie produite par vos modules solaires pour répondre à la totalité des besoins en électricité de votre maison, et à revendre le surplus restant. Une fois racheté par un fournisseur, il sera injecté dans le réseau de distribution local et distribué à d’autres utilisateurs.

Cette option est d’autant plus intéressante qu’il est quasiment impossible de faire coïncider production et consommation. À moins d’avoir mis en place une installation sous-dimensionnée par rapport à vos besoins, une part de votre production restera donc forcément non utilisée. 

Profitez-en : non seulement vous réalisez des économies grâce à l’autoconsommation, mais en plus vous gagnez de l’argent en revendant votre surplus !

Zoom sur l’offre Boost mon surplus

Urban Solar Energy met à votre disposition Boost mon surplus, un service d’achat de votre surplus qui s’adapte constamment au marché : le tarif de rachat du kWh est calculé en fonction de l’évolution du prix auquel vous le payez. C’est donc une offre particulièrement intéressante pour revendre votre surplus au meilleur tarif en période d’augmentation des prix de l’électricité, y compris si vous installez vous-même vos panneaux solaires !

Les avantages de l’offre Boost mon surplus :

  • Le tarif évolutif le plus avantageux du marché.
  • Pas besoin de faire appel à un artisan Quali’pV. Vous pouvez profiter de ce service même en installant votre kit solaire vous-même.
  • Valable quelle que soit la zone d’installation de votre kit (toiture, sol, façade.).
  • Une mise en service simple et rapide.

Mon Kit Solaire vous propose de prendre en charge les démarches administratives obligatoires pour souscrire à cette offre (autorisation préalable en mairie et passage du Consuel). N’hésitez pas à nous solliciter !

Autoconsommation sans revente du surplus

Vous pouvez bien entendu choisir de ne pas revendre votre surplus à un fournisseur d’énergie. Mais comme nous l’avons évoqué dans la partie précédente, il n’est pas réellement possible de consommer exactement ce que vous produisez, sans réaliser de surplus. Ce dernier sera donc cédé à titre gratuit à votre distributeur (si votre installation photovoltaïque a une puissance de moins de 3 kWc).

Il vous faudra alors souscrire à une Convention d’Autoconsommation Sans Injection (CACSI) auprès d’Enedis ou de l’Entreprise Locale de Distribution (ELD) de votre lieu de résidence. Nous reviendrons en détail sur cette démarche un peu plus loin dans ce guide.

Peut-on devenir autonome avec l’autoconsommation ?

Oui, c’est tout à fait possible, même si ce n’est pas le cas de figure le plus courant. Pour mieux comprendre cette réponse, il est nécessaire d’expliquer trois notions clés : la différence entre autonomie et autoconsommation, le taux d’autoconsommation, et le taux d’autoproduction. 

Différence entre autonomie et autoconsommation

L’autoconsommation, comme nous l’avons déjà expliqué, consiste à alimenter votre logement avec l’électricité produite par vos panneaux solaires. Mais attention aux confusions : votre foyer est tout de même raccordé au réseau électrique ! C’est d’ailleurs ce qui vous permet, si vous le souhaitez, de revendre votre surplus ou de compléter votre production en achetant de l’électricité à un fournisseur.

Une maison autonome n’est quant à elle pas du tout reliée au réseau électrique. Elle dépend uniquement de la production de son installation photovoltaïque pour se fournir en électricité.

Une chose est sûre : l’autoconsommation est un premier pas vers plus d’autonomie. À vous de voir jusqu’où vous souhaitez pousser votre indépendance énergétique !

Le taux d’autoconsommation

Le taux d’autoconsommation indique la part de votre production électrique directement utilisée par les équipements de votre foyer. 

Pour faire simple :

  • Plus vous disposez de surplus (donc d’électricité non utilisée et réinjectée dans le réseau), plus votre taux d’autoconsommation sera faible.
  • Plus vous équilibrez votre consommation et votre production, plus votre taux d’autoconsommation sera élevé.

Pour obtenir un bon taux d’autoconsommation, il est important de bien calculer vos besoins avant de choisir votre installation (nous reviendrons sur ce point un peu plus bas dans cet article) et d’utiliser vos équipements les plus énergivores en journée, lorsque votre production est à son pic. 

Le taux d’autoproduction

Le taux d’autoproduction représente la part d’électricité consommée dans votre habitation issue de l’énergie produite par votre installation photovoltaïque. Moins vous utilisez d’électricité provenant du réseau public, plus il est élevé. Un bon taux d’autoproduction est donc gage de plus d’autonomie et de plus d’économies !

Se lancer dans l’autoconsommation : comment faire ?

Estimer son besoin en autoconsommation

Pour réussir au mieux votre projet d’autoconsommation, il est indispensable d’estimer le plus précisément possible la consommation électrique de votre maison. C’est cette information cruciale qui vous permettra de déterminer efficacement le choix de la puissance de votre installation solaire.

Il vous suffit pour cela d’additionner la consommation de tous vos appareils électriques. Pour accélérer et simplifier ce calcul, nous avons créé pour vous un simulateur permettant d’estimer votre consommation gratuitement et en quelques clics.

Définir son budget : besoin VS rentabilité du projet

Une fois que vous avez défini les besoins en consommation électrique de votre foyer et le type d’autoconsommation de votre choix, vous avez une idée plus précise de la rentabilité de votre projet photovoltaïque.

Ainsi, si vous souhaitez céder votre surplus, prévoyez une installation avec une production supérieure à votre consommation. Bien entendu, la rentabilité dépendra aussi du prix du kWh acheté sur le réseau et de son prix de vente.

Vous trouverez des exemples précis de ce calcul en fonction de votre zone d’habitation dans notre article Calculer la rentabilité de mon kit solaire.

Pour aller plus en profondeur dans l’étude de rentabilité de votre future installation photovoltaïque, vous pouvez également prendre en considération d’autres facteurs, comme :

  • La garantie de rendement des panneaux photovoltaïques que vous prévoyez d’installer
  • Les aides de l’État auxquelles vous avez éventuellement droit
  • Le fait de mettre en place vous-même votre installation ou de faire appel à un professionnel

Là encore, nous avons créé un outil pour vous simplifier la vie : notre calculateur de rentabilité vous aide à estimer en moins de 5 minutes les économies générées par la mise en place d’une centrale solaire sur votre toiture.

Tableau de productions des kits solaires en france

Découvrir et comparer les différents panneaux solaires du marché

Vous connaissez désormais la puissance que vous avez besoin de déployer pour rentabiliser votre projet photovoltaïque. Reste à savoir quel panneau solaire choisir. Comme nous l’expliquons en détail dans notre comparatif des 6 meilleurs panneaux solaires du marché, il n’existe pas un seul et unique panneau solaire idéal dans tous les cas de figure.

De nombreux facteurs rentrent en compte en plus de la puissance et de la rentabilité d’un module photovoltaïque :

  • Sa durée de vie
  • Ses garanties (garantie produit et garantie de rendement)
  • Ses dimensions
  • Son prix
  • Son design
  • Son pays de fabrication

À vous de déterminer les critères qui sont prioritaires pour vous dans cette liste. Dans le cadre du sujet qui nous intéresse dans ce guide, notre sélection des meilleurs kits solaires en autoconsommation devrait pouvoir vous orienter vers plusieurs modules solaires particulièrement pertinents.

Concevoir son kit solaire pour son besoin

Le kit solaire autoconsommation

Si vous souhaitez alimenter en électricité l’ensemble (ou tout au moins une grande partie) des équipements électriques de votre habitation avec votre propre production, vous devez mettre en place une installation suffisamment puissante.

Cela consiste en plusieurs étapes :

  • La mise en place de plusieurs panneaux solaires
  • La pose d’un onduleur central 
  • Le raccordement des panneaux à l’onduleur, et de l’ensemble à l’installation électrique de votre logement.

Une opération simple à réaliser lorsqu’on dispose d’un kit solaire bien sélectionné, mais qui peut être encore facilitée par l’utilisation de stations solaires.

La station solaire en autoconsommation à brancher sur prise

Pour une autoconsommation plus ciblée et encore plus simple à mettre en place, vous pouvez opter pour une station solaire plug and play. Ce type de station est une solution clef en main, complète et précâblée pour produire votre électricité verte et l’utiliser directement sur une prise électrique de votre logement.

Pas besoin de réaliser de travaux ni de disposer de gros outillage, la pose se fait en quelques minutes !

Déterminer l’emplacement et l’orientation de ses panneaux solaires

Deux facteurs sont particulièrement importants à prendre en considération pour mener à bien votre projet d’autoconsommation : l’emplacement et l’orientation de vos panneaux solaires.

Emplacement de votre station photovoltaïque

Il existe plusieurs options concernant l’endroit où mettre en place vos panneaux. La plus courante, bien entendu, est de les installer sur un ou plusieurs pans d’un toit incliné. Mais il est également possible déposer des modules solaires :

  • Sur un toit plat d’habitation
  • Sur le toit plat ou incliné d’une dépendance (garage, abri de jardin, etc.)
  • Sur une façade
  • Au sol

De quoi profiter d’une installation solaire en autoconsommation, quelle que soit la typologie de votre habitation !

Orientation et inclinaison des panneaux solaires

Pour fonctionner à plein rendement, les panneaux doivent pouvoir profiter d’un ensoleillement optimal le plus longtemps possible. Or, le soleil se lève à l’est et se couche à l’ouest. Une orientation plein sud (si vous habitez dans l’hémisphère nord) est donc particulièrement recommandée pour capter un maximum d’énergie solaire tout au long de la journée.

Si vous n’avez pas la possibilité d’orienter vos panneaux plein sud, une orientation sud-est ou sud-ouest reste tout à fait adaptée.

La rentabilité d’un panneau solaire peut également être optimisée grâce à son inclinaison, qui doit idéalement être située autour de 30° par rapport au sol. Mais nous ne vous conseillons pas de modifier l’inclinaison naturelle de votre toit : c’est une opération qui nécessite des travaux trop importants, et qui n’est donc absolument pas rentable !

Installer ses panneaux solaires

Installer ou faire installer ses panneaux solaires ?

En ce qui concerne la mise en place de votre installation solaire, deux options s’offrent à vous :

  • Poser vos panneaux vous-mêmes. Nos kits solaires sont justement conçus pour être installés facilement par les particuliers, en quelques heures seulement. Vous réalisez ainsi de 40% à 60% d’économies et amortissez votre investissement bien plus rapidement (jusqu’à 6 ans plus vite).
  • Faire appel à un professionnel. Si vous préférez déléguer la pose de votre installation, demandez à notre équipe de vous mettre en relation avec notre réseau d’installateurs de confiance certifiés QualiPV RGE. Cette option est d’ailleurs obligatoire si vous souhaitez bénéficier de la prime d’État ou vendre votre surplus de production à EDF OA.

Suis-je capable d’installer mes panneaux solaires moi-même ? 

Si vous êtes bricoleur et que vous avez l’habitude de réaliser des travaux dans votre maison, vous pouvez tout à fait installer votre centrale solaire vous-même. Nos kits préassemblés ont été pensés pour être mis en place rapidement et simplement, sur votre toiture ou au sol. Vous n’avez même pas besoin de toucher à un fil électrique : le système est précâblé et Plug&Play.

Des tutoriels vidéo et des notices détaillées vous guident à chaque étape de montage, et les équipes de notre service client peuvent vous accompagner et répondre à vos questions à tout moment.

Conseil Mon Kit Solaire : pour encore faciliter la pose de votre kit, nous vous conseillons de la réaliser à deux.

Passer par un installateur de panneaux solaires 

Si vous n’êtes pas particulièrement bricoleur ou si vous ne souhaitez tout simplement pas vous occuper de la mise en place de votre dispositif solaire, vous pouvez faire appel à un installateur professionnel recommandé par nos équipes.

C’est lui qui prend tout en charge : votre kit est entièrement livré, monté et prêt à être utilisé dans la journée.

Notre réseau regroupe des experts certifiés QualiPV RGE qui vous garantissent une assurance décennale sur votre installation (intervention gratuite pendant 10 ans en cas de SAV.).

À noter : recourir à un professionnel implique un coût d’installation plus élevé (comptez entre 2500 € et 5000 € plus cher) et des délais d’installation plus longs qu’une pose en DIY.

Les démarches administratives pour installer des panneaux solaires

Il existe 3 démarches à effectuer impérativement avant de vous lancer dans l’autoconsommation. Mon Kit Solaire peut prendre en charge ces démarches à votre place pour faciliter et accélérer votre projet : contactez nos équipes ! 

La demande d’autorisation préalable en mairie

Il est obligatoire de déposer auprès de votre mairie une déclaration si votre installation est placée à plus d’1m80 de hauteur. Attention, si vous habitez dans une zone protégée (zone classée Bâtiment de France), vous devez effectuer cette demande même si vos panneaux solaires sont posés au sol.

Une fois cette déclaration déposée, la mairie dispose d’un mois maximum pour donner son accord (si vous habitez en zone classée, cette période peut être prolongée de deux mois.).

Sachez tout de même que pour toutes les installations de plus de 3kWc et ce peu importe le lieu d’installation, une déclaration sera nécessaire.

La déclaration au Consuel

Vous avez l’obligation de déclarer votre projet d’installation photovoltaïque auprès du Consuel (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité) si vous répondez à l’un de ces quatre cas de figure :

  • Vous souhaitez revendre votre surplus de production électrique à un distributeur d’énergie.
  • Vous prévoyez d’utiliser une batterie pour stocker votre surplus.
  • Vous voulez installer une centrale solaire d’une puissance maximale supérieure à 3 kWc

La convention d’autoconsommation sans injection

Si vous ne souhaitez pas revendre votre surplus (et donc le céder à titre gratuit), vous devez impérativement souscrire à une Convention d’Autoconsommation Sans Injection (CACSI) auprès d’Enedis ou de votre ELD (Entreprise Locale de Distribution).

Ce cas de figure n’est toutefois possible que pour une installation photovoltaïque de moins de 3 kWc, dont le surplus est attribué aux pertes réseau, conformément à l’article L315-6 du code de l’énergie.

Monitorer sa consommation

Que faire de son éventuel surplus de production ?

Trois options s’offrent à vous pour optimiser votre production en profitant de votre surplus : le stocker, le revendre ou l’utiliser pour recharger votre véhicule électrique.

Le principe de la batterie virtuelle

Comme nous en avons déjà parlé précédemment, stocker votre surplus grâce à un principe de batterie virtuelle est un excellent moyen d’optimiser votre autoconsommation. Cela vous permet d’utiliser votre électricité indépendamment des moments où vous la produisez. 

Voyons un peu plus précisément les avantages d’une batterie virtuelle par rapport à une batterie physique :

  • Faible investissement : comptez 1€/kwh installé, donc 3€ pour un 3kWc, 6€ pour 6kWc pour la batterie Urban Solar Energy, contre un prix moyen de 6990 € pour l’achat d’une batterie physique.
  • Durée de vie infinie, contre une durabilité moyenne de 10 ans pour une batterie physique.
  • Capacité de stockage illimitée, contre 2,4 kWh pour une batterie physique.

La revente d’électricité à EDF OA

Façade d'un bâtiment edf

L’obligation d’achat (OA) est un dispositif de soutien public aux producteurs d’énergie renouvelable, dont vous faites partie si vous installez des panneaux solaires. Cette obligation vous garantit de revendre votre surplus à un tarif fixe pendant une durée de vingt ans.

Voici les conditions à respecter pour pouvoir revendre votre surplus d’électricité à EDF OA :

  • Faire appel à un installateur agréé (Quali’PV module Elec, certifié 5911 – ENR Photovoltaïque ou SP1 et SP2)
  • Souscrire un contrat de rachat d’une durée de 20 ans auprès d’EDF OA
  • Faire poser votre installation photovoltaïque sur votre toit

Mettre en place une borne de recharge pour voiture électrique

Vous possédez un véhicule électrique ? Profitez de votre surplus de production pour le recharger ! 

La borne Lektri.co, par exemple, vous permet au choix de charger votre voiture électrique directement avec le surplus de production de vos panneaux photovoltaïques, ou via le réseau électrique classique. Vous pouvez même la contrôler à distance et rediriger au besoin votre production solaire grâce à son application mobile !

Borne recharge véhicule électrique lektrico

Les avantages et inconvénients de l’autoconsommation

Les avantages

Vous l’aurez compris, l’autoconsommation présente de nombreux avantages :

  • Réaliser des économies sur votre facture d’électricité
  • Participer à la sauvegarde de l’environnement en produisant et consommant de l’électricité verte
  • Consommer votre énergie en circuit court et local 
  • Gagner en autonomie
  • Gagner de l’argent si vous revendez votre surplus de production

Les inconvénients

Il est difficile de trouver de réels inconvénients à l’autoconsommation électrique, si ce n’est le coût de départ. Celui-ci sera toutefois rentabilisé rapidement, notamment grâce à la baisse du coût des équipements d’autoconsommation énergétique ces dernières années. La possibilité de bénéficier d’aides de l’État est également un facteur à prendre en compte pour diminuer vos dépenses d’installation et accélérer votre retour sur investissement.

Quelles sont les aides de l’État pour installer des panneaux solaires en autoconsommation ?

Vous pouvez bénéficier de la Prime à l’Autoconsommation pour vous aider à financer la mise en place de votre installation photovoltaïque. Il s’agit d’une prime à l’investissement répartie sur les cinq premières années de fonctionnement de vos panneaux solaires, versée automatiquement par EDF Obligation d’Achat au même moment que les revenus issus de la vente de votre surplus.

Certains critères doivent obligatoirement être respectés pour pouvoir bénéficier de la Prime à l’Autoconsommation :

  • Souscrire un contrat d’autoconsommation avec vente des excédents auprès d’EDF OA
  • Faire installer vos modules solaires par un artisan certifié RGE
  • Faire approuver votre projet par le Consuel
  • Choisir une installation d’une puissance inférieure ou égale à 100 kWc

Les montants de cette prime sont : 

  • 500 €/kWc pour les installations de 0 à 3 kWc
  • 370 €/kWc pour les installations de 3 à 9 kWc
  • 210 €/kWc pour les installations de 9 à 36 kWc 
  • 110 €/kWc pour les installations de 36 à 100 kWc

Pour plus d’informations sur cette prime et les autres aides disponibles pour des projets hybrides ou thermiques, nous vous invitons à lire notre article sur les aides de l’État pour la mise en place de panneaux photovoltaïques.

Autoconsommation individuelle VS autoconsommation collective

L’autoconsommation individuelle

L’autoconsommation individuelle consiste à produire et consommer votre propre électricité grâce aux équipements solaires installés sur votre bâtiment ou votre terrain. C’est ce dont nous avons parlé tout au long de cet article.

L’autoconsommation collective

Il s’agit d’un dispositif de mutualisation permettant de partager la production d’électricité entre plusieurs producteurs et consommateurs regroupés au sein d’une même personne morale, comme :

  • Une copropriété
  • Une association
  • Un lotissement
  • Une coopérative locale

Cette entité signe une convention d’autoconsommation collective avec le gestionnaire de réseau électrique, qui fixe les modalités de répartition entre les différents acteurs du contrat.

Le dispositif d’autoconsommation collective est assez difficile à mettre en place et à maintenir (démarches administratives, entente durable entre les membres, etc.). Il peut néanmoins s’avérer pertinent dans certains cas de figure, comme l’autoproduction en appartement.

Quelle est la réglementation applicable sur l’autoconsommation en France

Cadre juridique

L’autoconsommation électrique est réglementée par l’ordonnance n°2016-1019 du 27 juillet 2016, en application de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

Elle impose :

  • L’obligation aux gestionnaires de réseau de faciliter les opérations d’autoconsommation
  • L’application d’une tarification d’usage du réseau réduite pour les installations en autoconsommation
  • L’attribution du surplus de production des installations inférieures à 3 kWc aux pertes réseau sans frais

Réglementation

Vous devez réaliser différentes démarches obligatoires pour mettre en place une installation en autoconsommation :

  • La déclaration préalable des travaux (DP), à déposer auprès de votre Mairie. Après validation (en moyenne au bout d’un mois, ou deux mois si vous habitez en zone protégée), la DP a une durée de validité de 3 ans.
  • La demande de permis de construire. Dans le cadre d’un projet de construction, vous devez impérativement prévenir de la mise en place d’une installation photovoltaïque.
  • La validation de votre projet auprès des Architectes des Bâtiments de France (ABF) si votre habitat se trouve en zone protégée. Une donnée à vérifier en consultant de PLU (Plan Local d’Urbanisme) de votre commune.

Quelles sont les meilleures marques du marché pour passer à l’autoconsommation ?

Nous recommandons quatre marques de fabricants de kits solaires pour un projet d’autoconsommation :

AE Solar : Référence parmi les constructeurs d’équipement photovoltaïque, la marque allemande propose des modules de haute qualité et au design soigné.

JA Solar : Cette marque chinoise créée en 2005 vous propose des panneaux solaires à la pointe de la technologie et particulièrement durables. Elle a notamment reçu des certifications pour la résistance aux intempéries (dont la grêle), au sable et au sel marin, ou encore au feu.

Dualsun : Basée à Marseille, cette marque française spécialisée dans les composants thermiques met principalement l’accent sur l’innovation technique. Elle a créé entre autres un panneau solaire hybride, qui permet de profiter à la fois d’un équipement photovoltaïque et thermique.

Sunpower : Pionnier du marché, la marque américaine a été fondée en 1985 et vise à démocratiser l’autoconsommation en proposant des modules performants et adaptés à tous les budgets.

Où se diriger pour concrétiser son projet d’autoconsommation ?

Démarches administratives, choix du meilleur matériel ou du mode d’autoconsommation le mieux adapté à vos besoins… Préparer soi-même un projet d’autoconsommation peut sembler être une opération plus complexe qu’elle ne l’est en réalité.

N’hésitez pas à faire appel à notre équipe pour mettre en place rapidement un plan optimisé et personnalisé, en toute simplicité.

Conclusion

L’autoconsommation est un système qui a fait ses preuves en termes de rentabilité, d’efficacité énergétique et environnementale, et de gain d’autonomie.

Pour les petits producteurs (installation de puissance inférieure à 3 kWc), les démarches à effectuer sont particulièrement simples, que vous choisissiez un dispositif contenant plusieurs panneaux ou un kit minimaliste à raccorder sur une prise de votre maison. Et si vous souhaitez mettre en place une installation plus importante, la vente de votre surplus vous permettra de profiter d’un retour sur investissement encore plus rapide.

Prêt à vous lancer ? Nos équipes peuvent vous accompagner à chaque étape de votre projet en autoconsommation, contactez-nous !

Questions fréquentes sur l’autoconsommation

Besoin d’aide pour finaliser votre projet solaire ?

Appelez maintenant ou choisissez un créneau horaire pour parler de votre projet avec nos experts.

*Appel non surtaxé – Conseillers disponibles du lundi au vendredi de 8h à 19h

À lire également

Dernière mise à jour le 24/12/2023

Vous avez aimé ? Dites-le nous :

3.3 sur 7 avis clients.
2 réponses
  1. Bonjour,

    Ces marques sont bien connues . mais comment la selection est faite précisément? Car il en existe bien d’autres. De mon coté ce serait pour un camping-car mais peu importe le lieu de fixation, l’idée est d’avoir un panneau solaire de qualité, avec une bonne durée de vie…pour recharger notre batterie de cellule efficacement, même par faible rayonnement du soleil.

    Merci,

    1. Bonjour,

      Nous vous remercions pour votre commentaire 🙂 Si vous avez besoin d’informations complémentaires pour concrétiser votre projet, contactez notre équipe au 03 59 89 74 00 🙂

      À bientôt,

      L’équipe Mon Kit Solaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherchez un autre sujet :

bannière vers la chaîne youtube monkitsolaire

Venez découvrir notre chaîne youtube

1187037949

contactez notre équipe pour un accompagnement

LIVRAISON SOUS 10 JOURS AVEC RDV

SAV EXPERT ET DISPONIBLE

PAIEMENT SÉCURISÉ EN PLUSIEURS FOIS

GARANTIE SATISFAIT OU REMBOURSÉ

Besoin d'aide pour finaliser votre projet solaire ?

Prenez
rendez-vous avec un de nos experts

Réservez un créneau horaire avec l’un de nos experts pour parler de votre projet solaire.

Rendez-vous téléphonique ou visioconférence.

Prenez
rendez-vous avec un de nos experts

Réservez un créneau horaire avec l’un de nos experts pour parler de votre projet solaire.

Rendez-vous téléphonique ou visioconférence.