☀️ VENTES PRIVÉES du 19/06 au 25/06 : Profitez de jusqu’à 40% de remise sur une sélection de produits ☀️

Qui sommes-nous ?

Maison Autonome : définition, fonctionnement et avantages

Partager

maison autonome

De plus en plus de ménages sont séduits par l’idée de vivre dans une maison autonome, synonyme pour eux d’économies et d’écologie. Une envie qui semble tout à fait pertinente pour répondre à deux buts prioritaires pour de nombreux Français : réduire leurs dépenses et diminuer leur empreinte carbone.

Mais ce type d’habitation permet-il vraiment de satisfaire tous les besoins énergétiques de ses occupants ? Comment fonctionne-t-il, quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Est-il rentable ? 

Vous trouverez toutes les réponses dans ce guide complet sur les maisons autonomes !

Points clés sur la maison autonome

  • Une maison autonome produit sur place l’eau potable, le chauffage et l’électricité dont ses occupants ont besoin.
  • Elle n’est reliée à aucun réseau de distribution extérieur.
  • Elle représente un coût très important, et est donc généralement moins rentable qu’un logement en autoconsommation.
  • Une maison autosuffisante est un projet tout à fait pertinent dans une optique d’autonomie et d’écologie.
  • Elle ne donne pas la possibilité d’acheter de l’énergie auprès d’un fournisseur en cas de production insuffisante.

La maison autonome : qu’est ce que c’est ?

maison autonome en énergie

Définition d’une maison autonome 

Qu’est-ce qu’une maison autonome ?

Une maison autonome est un logement qui subvient complètement aux besoins de consommation de ses habitants en produisant sur place l’ensemble des ressources nécessaires au confort quotidien, à savoir l’électricité, l’eau (potable et sanitaire) et une source de chauffage.

Une maison en totale autonomie n’est donc reliée à aucun réseau de distribution d’eau potable ou d’énergie (ENEDIS pour l’électricité, GRDF pour le gaz). 

Il existe trois raisons (parfois complémentaires) de mettre en place une maison autosuffisante : la difficulté d’accès aux réseaux, la volonté de vivre en indépendance énergétique et le souhait de faire des économies sur le long terme.

Vivre dans une maison isolée

Si votre habitation est située dans un endroit difficilement accessible, comme en forêt, en montagne ou dans une localisation rurale isolée, il peut être très coûteux voire impossible de la relier aux réseaux de distribution d’eau et d’énergie.

En produisant sur place les ressources nécessaires à vos besoins de consommation, vous vous affranchissez de ce problème et pouvez vivre confortablement où vous le souhaitez.

Vivre en autonomie énergétique

Vivre dans une maison autonome vous permet d’être totalement indépendant de fournisseurs extérieurs. Vous êtes ainsi à l’abri des aléas potentiels des réseaux (coupures, dysfonctionnement) et choisissez vous-même le type d’énergie que vous utilisez. Une installation photovoltaïque, par exemple, vous assure de ne consommer que de l’énergie 100 % verte en circuit court. 

Cette option n’est pas possible en vous fournissant sur le réseau national, qui véhicule de l’électricité issue de différentes sources de production : renouvelables, mais aussi fossiles ou nucléaires. 

À NOTER

Ce dernier point est vrai même si vous souscrivez à une offre d’électricité verte. En effet, ce type de contrat garantit uniquement le fait que votre fournisseur injecte sur le réseau une quantité d’électricité issue de sources renouvelables égale à votre consommation.

Réaliser des économies

En choisissant de vivre en habitat autonome, vous ne consommez que l’énergie que vous produisez. Vous n’avez donc plus besoin de dépenser d’argent pour payer les services de divers fournisseurs.

Attention toutefois : la mise en place d’une maison autosuffisante implique l’achat d’équipement performant et de travaux souvent complexes. Les coûts importants que cela génère peuvent retarder considérablement votre retour sur investissement. Si votre motivation principale est la rentabilité, nous vous conseillons plutôt de vous orienter vers un projet de kit solaire autoconsommation.

Quelle différence entre maison autonome et maison solaire passive ?

Il est primordial d’éviter toute confusion entre 2 notions : la maison autonome et la maison passive. Nous avons déjà défini précédemment ce qu’est un logement autosuffisant.

Une maison solaire passive est quant à elle conçue pour être chauffée en saison froide grâce aux rayons du soleil (sans panneaux photovoltaïques), et être protégée de leur exposition en saison chaude. Cela est rendu possible grâce à l’isolation thermique, l’installation d’équipements énergétiques à haute performance, l’orientation du bâtiment ou encore l’agencement des différentes pièces.

Ce type de logement, également appelé maison bioclimatique, réduit très fortement vos besoins en énergie. Il n’a toutefois pas pour vocation d’en produire, et vous impose donc de rester relié aux différents réseaux de distribution.

Comment fonctionne une maison autonome ?

Votre logement autonome doit répondre à l’ensemble de vos besoins énergétiques. Autrement dit, il doit être entièrement équipé pour pouvoir produire :

  • De l’électricité, pour alimenter l’éclairage et les appareils électriques du foyer.
  • De la chaleur, via un système de chauffage performant.
  • De l’eau potable et de l’eau chaude sanitaire (ECS), pour la douche et/ou la baignoire, les éviers, les toilettes.

Pour optimiser les dispositifs de production d’eau et d’énergie renouvelable répondant à ces besoins, il est indispensable de bien prévoir lors du projet de construction ou de rénovation de votre foyer autonome :

  • L’isolation thermique des combles, des menuiseries (portes, fenêtres) et de la toiture, afin de limiter au maximum la déperdition de chaleur. 
  • Une orientation du bâtiment bien exposée au soleil pour emmagasiner sa chaleur naturelle l’hiver et maximiser la production de vos panneaux photovoltaïques.
  • Des volets et/ou des murs verts pour conserver la fraîcheur à l’intérieur du logement en été.
  • Un système efficace de circulation de l’air (VMC, puits canadien, etc.) pour bien répartir la chaleur ou la fraîcheur dans toutes les pièces et éviter l’humidité.

Quelles installations pour rendre une maison autonome en énergie ?

La production d’électricité

Bien qu’il soit possible de produire de l’électricité grâce à des systèmes hydrauliques ou éoliens, l’installation de panneaux solaires est la solution la plus efficace et la moins coûteuse (et donc la plus rentable), notamment pour des particuliers.

Attention cependant : pour un projet de maison autonome, vous devez prévoir l’achat et la mise en place de panneaux spécifiquement dimensionnés pour produire toute l’électricité dont vous avez besoin au quotidien. Plus votre bâtiment est grand, plus l’encombrement et le coût de votre installation seront importants.

Il est également indispensable de coupler votre kit solaire à une ou plusieurs batteries performantes et durables, comme la SunBox ou la Sunmini, afin de pouvoir stocker votre électricité et l’utiliser aux moments où vos panneaux solaires produisent peu (temps couvert, pluvieux, neigeux, etc.) ou ne produisent pas du tout (la nuit).

La mise en place d’équipements photovoltaïques pour un logement autonome représente donc un coût plus important que les installations connectées au réseau.

À noter : votre maison autosuffisante n’étant pas au réseau électrique, vous n’avez ni la possibilité de vendre votre éventuel surplus de production ni celle de bénéficier de la Prime à l’Autoconsommation proposée par l’État.

Le chauffage pour votre maison autonome

chauffage écologie avec des granulés

Selon l’Ademe, le chauffage est le poste de dépense énergétique le plus important pour les ménages français, représentant en moyenne 27,6 % de l’énergie totale consommée. Mais rassurez-vous, il existe plusieurs solutions pour produire de la chaleur de façon autonome :

  • Les poêles à bois, les poêles à granulés et les inserts, qui permettent de produire et de diffuser efficacement de la chaleur grâce à une source renouvelable et relativement peu onéreuse.
  • Les radiateurs électriques et les pompes à chaleur alimentés par des panneaux photovoltaïques.
  • Les panneaux thermiques, qui utilisent l’énergie solaire pour faire fonctionner votre chauffage central.
  • Les panneaux aérovoltaïques, qui captent les rayons du soleil pour produire de l’électricité et du chauffage.

Les panneaux photovoltaïques couplés à un système de chauffage électrique et à des batteries de stockage sont selon nous une solution plus intéressante que les deux dernières. En effet, leur usage est beaucoup plus ouvert que celui des panneaux thermiques, et leur coût est bien plus accessible que celui des panneaux aérovoltaïques.

Obtenir de l’eau chaude sanitaire

Trois solutions s’offrent à vous concernant l’eau chaude sanitaire (ECS) :

  • Les panneaux thermiques, spécifiquement conçus pour produire de l’eau chaude sanitaire grâce aux rayons du soleil, via un chauffe-eau solaire individuel (CESI). 
  • Les panneaux photovoltaïques, reliés à un cumulus électrique ou à un ballon d’eau chaude thermodynamique.

Ici encore, l’utilisation de panneaux photovoltaïque nous semble plus pertinente, car l’électricité qu’ils produisent n’est pas limitée au chauffage de votre eau chaude et de votre logement.

Se fournir en eau potable

Pour disposer d’eau potable dans une maison autonome, il est nécessaire de prévoir soit :

  • Un système de récupération des eaux de pluie
  • Le forage d’un puits

L’idéal est de coupler les deux, si vous ne souhaitez pas vous retrouver sans eau potable s’il ne pleut pas de l’été ou si votre puits est à sec. Ces deux solutions impliquent l’installation d’un système d’assainissement de l’eau recueillie.

Faire appel à un professionnel pour votre projet de maison autonome

Afin de prévoir au mieux la disposition, l’orientation, l’isolation et les différents dispositifs de production d’énergie de votre maison autonome, nous vous conseillons de faire appel à un architecte spécialisé dans ce type de construction. Vous profiterez de son expertise et de son expérience pour faire les choix les mieux adaptés à vos besoins et pour budgétiser efficacement votre projet.

Conseil Mon Kit Solaire : La start-up Archibien vous aide à trouver le meilleur prestataire pour votre projet, en vous proposant de choisir parmi trois architectes situés près de chez vous ou de votre future habitation.

Les avantages et les inconvénients d’une maison autonome

Avantages d’une maison autonome en énergie 

Il existe trois avantages à vivre dans une maison autonome :

  • Minimiser votre impact sur l’environnement, en n’utilisant ni énergie fossile ou nucléaire ni infrastructure de transport : vous consommez responsable et local.
  • Réduire vos dépenses consacrées à l’approvisionnement en eau et en énergie, puisque vous ne faites plus appel aux services de fournisseurs extérieurs.
  • Gagner en indépendance : vous n’êtes plus du tout soumis aux variations des prix du marché, ni aux pannes ou dysfonctionnements pouvant survenir sur les réseaux de distribution.

Inconvénients d’une maison autonome

Les avantages cités précédemment se heurtent toutefois à des inconvénients de poids :

  • L’investissement important pour s’équiper et réaliser les travaux nécessaires à la mise en place d’un foyer autonome : isolation, dispositifs de production et de stockage d’énergie et d’eau potable, adaptations architecturales, etc.
  • Le coût d’entretien et d’éventuelles réparations de votre équipement, que vous seul prenez en charge. 
  • L’impossibilité de compléter une production insuffisante en faisant appel à un fournisseur.
  • Les équipements nécessaires au fonctionnement de votre maison autosuffisante occupent beaucoup de place et demandent donc une surface de terrain conséquente.
  • L’impossibilité de bénéficier d’un dispositif de vente du surplus de l’électricité produite par vos panneaux solaires, ni de la Prime à l’Autoconsommation proposée par l’État.

Investir dans une maison autonome ou une maison solaire passive ?

Nous avons déjà parlé dans cet article des avantages et inconvénients de ces deux types d’habitation. Pour faire simple :

Si vous souhaitez réduire au maximum vos dépenses tout en restant relié aux réseaux de distribution, optez pour une maison solaire passive en autoconsommation. Ce sera le projet le plus rentable et le plus sûr : les coûts sont moins élevés (donc le retour sur investissement est plus important et plus rapide), et les distributeurs d’eau et d’énergie peuvent prendre le relai si votre production est insuffisante. Ce constat est d’ailleurs valable pour une maison non passive qui fonctionne en autoconsommation.

Si vous souhaitez produire par vous-même la totalité de l’énergie et de l’eau que vous consommez, principalement pour des raisons éthiques ou géographiques, choisissez d’investir dans une maison autonome en prenant soin de sélectionner un équipement de stockage de l’électricité adapté.

À NOTER

Ces dispositifs de stockage sont utilisables et conseillés aussi bien en off grid (hors réseau) qu’en installation raccordée, afin de profiter au maximum de l’énergie que vous produisez.

Quelles aides pour m’aider à rendre ma maison autonome ?

Maison autonome Maison en autoconsommation
Prime à l’autoconsommation Non Oui
Obligations d’Achat auprès d’EDF OA Non Oui, dans le cadre de vente du surplus d’électricité
MaPrimeRenov’ Oui* Oui*
Éco-prêt à taux zéro Oui* Oui*
Prime CEE Oui* Oui*

Conclusion

Il est tout à fait possible de construire ou d’aménager une maison autonome capable de vous fournir l’énergie et l’eau potable dont vous avez besoin au quotidien. Néanmoins, gardez à l’esprit que pour vous assurer un confort de vie optimal, vous aurez besoin d’investir dans des équipements très coûteux.

Le cœur de votre dispositif sera une installation photovoltaïque conséquente, avec de nombreux panneaux et plusieurs batteries pour stocker efficacement une grande quantité d’électricité utilisable lorsque vos modules ne produisent pas. 

Vous souhaitez bénéficier des conseils d’experts en production solaire pour choisir l’option la plus pertinente entre une maison autonome ou en autoconsommation, ou pour vous aider à budgéter votre projet ? Faites appel à l’équipe Mon Kit Solaire !

Vos question fréquentes sur la maison autonome

Besoin d’aide pour finaliser votre projet solaire ?

Appelez maintenant ou choisissez un créneau horaire pour parler de votre projet avec nos experts.

*Appel non surtaxé – Conseillers disponibles du lundi au vendredi de 8h à 19h

Dernière mise à jour le 13/12/2023

Vous avez aimé ? Dites-le nous :

Notez cet article
2 réponses
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherchez un autre sujet :

banner-youtube-mon-kit-solaire

Venez découvrir notre chaîne youtube

1187037949

contactez notre équipe pour un accompagnement

LIVRAISON SOUS 10 JOURS AVEC RDV

SAV EXPERT ET DISPONIBLE

PAIEMENT SÉCURISÉ EN PLUSIEURS FOIS

GARANTIE SATISFAIT OU REMBOURSÉ

Besoin d'aide pour finaliser votre projet solaire ?

Prenez
rendez-vous avec un de nos experts

Réservez un créneau horaire avec l’un de nos experts pour parler de votre projet solaire.

Rendez-vous téléphonique ou visioconférence.

Prenez
rendez-vous avec un de nos experts

Réservez un créneau horaire avec l’un de nos experts pour parler de votre projet solaire.

Rendez-vous téléphonique ou visioconférence.